Le Domaine de Fontenelay, détente en pleine nature

Publié le 05/05/2019 - 16:00
Mis à jour le 14/05/2019 - 16:07

Hameau de détente en plein cœur de la nature comtoise, le Domaine de Fontenelay se place comme un gîte de référence depuis sa restauration, il y a sept ans, par Christelle Strabach. Dès lors, la gérante des lieux n'a eu de cesse d’améliorer le site…

Jouxté à la réserve naturelle du Vallon de Fontenelay et situé à cinq kilomètres du village le plus proche, le Domaine de Fontenelay profite pleinement des avantages que son environnement lui offre.

On y jouit d’un séjour détente au cœur de la forêt, des étangs et des ruisseaux, des prairies, des chemins de randonnées… tout en bénéficiant d’un confort moderne, avec trampoline, tables de ping-pong , vélos, terrain de pétanque et animaux. Sans oublier l’arrivée d’un jacuzzi, il y a trois ans.

Autrefois ferme ou abbaye

Mais si la campagne et la forêt sont d’origine, le gîte et ses installations, eux, sont arrivés récemment. Autrefois une dépendance d’abbaye, puis une ferme, ou encore un repaire des galeries Lafayette, le lieu a été repris en 2012 par Christelle et son compagnon. Tombée sous le charme du site, elle a décidé de le restaurer afin de le transformer en véritable gite.

Aujourd’hui, on y dénombre trois chambres d’hôtes, un studio et le fameux appartement jacuzzi. Et un restaurant est en route. « Au départ, les chambres étaient destinées uniquement aux pèlerins de la Via Francigena. Mais depuis un an, on s’est ouvert aux touristes, via booking.com par exemple, et les réservations ont vraiment explosé » sourit Christelle.

Passée par le bâtiment, l'hôtellerie ou les compagnons

Ce succès, elle le doit à son expérience acquise dans les différents métiers qu’elle a exercé : passée en école hôtelière ou chez les compagnons du tour de France, elle a ensuite monté son entreprise de bâtiment, pour s’épanouir dans la rénovation. « Mes compétences en carrelage, maçonnerie ou hôtellerie sont bien utiles pour le site » s’amuse-t-elle, déjà en pleine formation d’hygiène alimentaire pour pouvoir ouvrir prochainement un restaurant sur le domaine.

"Les travaux sont payés de notre poche"

Pourtant, si les idées et les projets fusent, se lancer un tel challenge n’est pas simple. « J’ai eu un prêt de la banque pour acheter le lieu, mais tous les travaux sont payés de notre poche » explique-t-elle. « J’ai vendu une maison, je suis en train d’en vendre une autre… Ce n’est pas toujours évident » admet la gérante.

Pour l’aider, la BGE de Franche-Comté aura su lui offrir « de très bons conseils, que ce soit dans l’aide à la gestion, dans les idées de nouveaux services ou dans les contacts d’acteurs locaux » se rappelle-t-elle.

« L’important, c’est de croire en notre projet : avoir la tête sur les épaules, ne rien lâcher et garder le moral » conseille Christelle aux futurs entrepreneurs.

Infos +

Réservations et détails sur le site internet ou sur booking

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.79
nuageux
le 22/01 à 12h00
Vent
4.04 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
100 %

Sondage