"Livres dans la Boucle" BD + Jeunesse : le programme de ce dimanche

Publié le 27/09/2020 - 08:13
Mis à jour le 27/09/2020 - 08:21

Le deuxième week-end du festival Livres dans la boucle se poursuit  au musée des Beaux-Arts (littérature jeunesse) et au Scénacle (BD) en plus des rencontres et animations. Voici le programme de ce dimanche...

Littérature Jeunesse : auteurs et rencontres au musée des Beaux-Arts 

Sur les stands Jeunesse installés pendant le week-end de 26 et 27 septembre au Musée des Beaux-Arts, vous pourrez rencontrer près de 40 auteurs d’albums et de romans jeunesse. Certains d’entre eux proposent des rencontres, lectures et animations qui raviront les petits et même les plus grands.

  • Les auteurs Jeunesse présents au musée des Beaux Arts (dédicaces sans réservations)
  • Les rencontres jeunesse à ne pas manquer 
  • QU’EST-CE QUE LE COURAGE ?

DIMANCHE 27 à 11h00 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Atelier philo pour enfants de 4 à 8 ans – 50 min.

Par Valérie Lacroix, Mélodie sur les toits (Éditions Perspectives)

Qu’est-ce que le courage ? Est-ce prendre des risques ? Faut-il être courageux ?… En s’appuyant sur la lecture de son album Mélodie sur les toits, Valérie Lacroix amène les enfants à réfléchir, s’interroger et discuter sur ces questions.

  • COURT TOUJOURS

DIMANCHE 27 à 14h15 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Rencontre et lectures – 50 min.

Avec Vincent Cuvellier et Fabrice Colin pour la nouvelle collection « Court Toujours » chez Nathan – Animé par Cécile Ribault-Caillol

« Court toujours » propose des récits initiatiques intenses qui racontent le moment charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui. Deux auteurs de cette collection nous familiarisent avec leurs récits accessibles, percutants et forcément… courts

  • OH HAPPY DAY

DIMANCHE 27 à 15h00 – PETIT KURSAAL

Lecture – 50 min.

Par Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat, Oh happy day (Fleuve éditions) – Présenté par Cécile Ribault-Caillol

Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat redonnent vie à leurs deux personnages fétiches, et proposent enfin la suite de Et je danse, aussi, roman qui a « enchanté » François Busnel !

Après quatre ans de silence, Pierre-Marie Sotto se décide enfin à écrire à Adeline Parmelan au sujet d’un certain carnet qu’il aurait laissé chez elle. Est-ce un prétexte pour reprendre contact avec celle qu’il n’a jamais oubliée depuis leur rupture? En ce cas, le moment paraît très mal choisi car occupée par son prochain déménagement vers le Canada avec l’homme qui partage désormais sa vie, Adeline a bien d’autres projets en tête que de renouer avec lui. C’est sans compter sur le lien indéfectible qui les attache l’un à l’autre. De surprises en confidences, leur correspondance va les entraîner dans un tourbillon inattendu d’émotions.

Que l’on soit familiers de Pierre-Marie Sotto et d’Adeline Parmelan, ou non, Oh happy day se savoure avec délectation.

  • LE PHILTRE D’AMOUR

DIMANCHE 27 à 16h00 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Lecture Jeunesse, à partir de 6 ans – 50 min.

Par Gaël Aymon, Le philtre d’amour (Nathan jeunesse) et la comédienne Anne Bourgès

Ysée est amoureuse d’un garçon, ses copains vont-ils réussir à lui fabriquer une philtre d’amour ? Vous le saurez en assistant à cette lecture humoristique et culinaire. Dégustation du philtre possible pour les plus courageux !

Bande Dessinée : auteurs et rencontres au Scénacle

La BD est à l’honneur dans le programme du week-end (ne manquez pas le concert dessiné de Pierre-Henry Gomont !) et sur les stands de la librairie Mine de rien installés au Scénacle.

  • Les auteurs BD présents au Scénacle (dédicaces sans réservations)
  • Les rencontres BD à ne pas manquer (sur réservations au 03.81.87.86.75)
  • ALLEMAGNE, EUROPE, AU CŒUR DE L’HISTOIRE

DIMANCHE 27 à 14h30 – LE SCÉNACLE

Rencontre BD – 50 min.

Avec Philippe Collin, La Patrie des frères Werner (Futuropolis) et Nicolas Juncker, Seules à Berlin (Casterman) – Animé par Élise Lépine

Récit d’une amitié en apparence impossible à la fin de la Seconde Guerre mondiale d’un côté. Réconciliation fraternelle en miroir à la reconstruction de l’Europe de l’autre. Deux albums chargés d’histoire sur une période bouleversante.

Berlin, avril 1945. Ingrid est allemande et sort de plusieurs années d’enfer sous le régime nazi. Evgeniya est russe et vient d’arriver à Berlin avec l’armée soviétique pour authentifier les restes d’Hitler. Nicolas Juncker fait le portrait d’une très belle amitié, mais aussi celui d’une ville où tout est à reconstruire, à l’aube de la Guerre froide et des nouveaux bouleversements que va connaître l’Allemagne…

Hambourg, RFA, 22 juin 1974. À l’occasion du match RFA – RDA de la coupe du monde de football, Andreas Werner, un espion de la Stasi, revoit son frère, Konrad, infiltré à l’Ouest depuis 12 ans et lui confie ses doutes et son désir de fuir. Konrad vit dans le confort d’une société capitaliste avec en tête le romantisme du communisme. Son cadet connait l’austérité et la peur. Les frères vont alors s’opposer car ils ne se comprennent plus. Avec Sébastien Goethals, Philippe Collin propose une fresque européenne depuis l’entrée des troupes soviétiques dans Berlin en mai 1945 jusqu’au « match de la guerre froide » en 1974.

  • STOP WORK

DIMANCHE 27 à 16h15 – LE SCÉNACLE

Rencontre BD – 50 min.

Avec Morgan Navarro et Jacky Schwartzmann, Stop work (Dargaud) -Animé par Élise Lépine

Petits-chefs, promotions, injustices, règlements de comptes… Lorsque les règles de conduite chez Rondelles S.A. (environnement, hygiène et sécurité) changent, Fabrice décide de passer à l’attaque. Le récit grinçant et le dessin clair de Morgan Navarro et Jacky Schwartzmann nous plongent dans le monde sans pitié de l’entreprise moderne.

SAMEDI 26 SEPTEMBRE

  • Y’A COMBIEN D’PATTES AUX ANIMAUX ?

SAMEDI 26 à 11h00 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Conte Jeunesse – 50 min.

Par Anne Leviel, Le chien qui cherchait un ami (Le jardin des mots)

Anne Leviel conte avec bonheur depuis plus de 20 ans. À Besançon, elle célèbre bêtes et bestioles, qu’elles soient belles ou moches, nulles ou fortes, minuscules, énormes, trouillardes, féroces, incroyables… Ses fantaisies, on en redemande !

  • HISTOIRES DU SOIR POUR FILLES REBELLES – RENCONTRE & LECTURE

SAMEDI 26 à 14h30 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Lecture Jeunesse – 50 min.

Par Alice Babin, Histoires du soir pour filles rebelles (Les Arènes) Animé par Cécile Ribault-Caillol

Arbitre de foot, astronaute, reine, boxeuse, résistante, première ministre, chanteuse, médecin… Alice Babin nous conduit sur les traces de femmes d’aujourd’hui et d’hier, célèbres ou anonymes, qui toutes ont osé prendre en main leur destin, faisant fi des convenances et des carcans de leur époque, de leur milieu, de leur genre. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains, féminines ou masculines.

  • LA MAGIE DES LIENS VIRTUELS

SAMEDI 26 à 17h30 – CINÉMA MÉGARAMA BEAUX-ARTS

Rencontre Jeunesse – 50 min.

Avec Antonin Atger, Interfeel (Pocket jeunesse) et Manon Fargetton, À quoi rêvent les étoiles (Gallimard jeunesse) Animé par Cécile Ribault-Caillol

Dans un récit « anti Black Miror », Manon Fargetton offre un roman choral lumineux sur les liens invisibles qui unissent les êtres. Tandis qu’Antonin Atger, gagnant du premier concours d’écriture PKJ, propose une réflexion dense sur l’importance que les réseaux sociaux ont pris dans nos vies.

  • SACRÉES FEMMES

SAMEDI 26 à 16h00 – LE SCÉNACLE

Rencontre BD – 50 min.

Avec Florence Dupré la Tour, Pucelle (Dargaud) et Anne Simon, Gousse & Gigot (Prisma) – Animé par Élise Lépine

Sacrées femmes, et sacrées auteures !

Dans un récit autobiographique, Florence Dupré la Tour nous plonge dans l’esprit d’une petite fille face aux non-dits de ses parents sur la sexualité, et au poids de la tradition. Dans le 4e tome des Contes du Marylène, Anne Simon retrace l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte de Gousse et Gigot, témoins clé des agonies d’un pays oscillant entre dictature, autogestion et capitalisme sauvage.

  • BORIS VIAN EN IMAGES

SAMEDI 26 à 18h00 – LE SCÉNACLE

Rencontre BD – 50 min.

Avec Gaëtan Brizzi, L’écume des jours (Futuropolis), Rafael Ortiz et Jean-David Morvan, J’irai cracher sur vos tombes (Glénat) – Animé par Élise Lépine

Boris Vian, 100 ans. Gaëtan Brizzi, Jean-David Morvan et Rafael Ortiz nous plongent dans les ressorts de son œuvre et les prolongements qu’elle inspire.

  • LA FUITE DU CERVEAU

SAMEDI 26 à 19h30 – PETIT KURSAAL

Concert dessiné – 50 min.

Par Pierre-Henry Gomont, La fuite du cerveau (Dargaud)

On a remarqué Pierre-Henry Gomont avec Pereira prétend, mais c’est avec Malaterre qu’il s’impose comme l’une des figures montantes de la bande dessinée d’aujourd’hui. Son trait de plume nerveux et sa mise en avant du geste nous font ressentir son dessin comme si on assistait à sa réalisation, comme si l’encre n’était pas encore sèche. Avec La fuite du cerveau, il nous entraîne à nouveau dans un road-movie échevelé et drolatique autour d’une histoire loufoque (et pas totalement inventée !) : le vol du cerveau d’Albert Einstein par Thomas Stolz, le médecin chargé de son autopsie.

Lors d’un concert dessiné inédit, il propose une illustration en direct et en musique de cet album.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

livres dans la boucle

Livres dans la Boucle 2020 : « le public averti a été au rendez-vous » (GBM)

Le festival littéraire Livres dans la Boucle a su se réinventer cette année en s'étalant sur trois week-ends pour s'adapter au contexte sanitaire. Et c'est une réussite ! Christine Bresson, directrice de la communication au Grand Besançon Métropole nous en parle ce dimanche 4 octobre 2020...

Découvrez les trois lauréats de la dictée Livres dans la Boucle 2020 !

Après Daniel Picouly et Sorj Chalandon, c’est la romancière Carole Martinez, multi-récompensée pour Cœur cousu paru en 2007 et le Domaine des murmures (prix Goncourt des lycéens 2011), qui a composé cette année une dictée semée d’embûches lors du festival Livres dans la Boucle ce samedi 19 septembre.

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

"Livres dans la Boucle" : trois week-ends pour fêter la rentrée littéraire à Besançon

60 auteurs sur chaque week-end • Covid-19 oblige, le cinquième chapitre des "Livres dans la Boucle" de Grand Besançon Métropole  s'écrira sur trois week-ends les 19-20, 26-27 septembre et 3-4 octobre 2020. Une édition "particulière" sous un autre format, mais qui permettra de retrouver 180 auteurs et une soixantaine de rencontres avec des temps forts comme la lecture musicale d'Olivia Ruiz en ouverture et la désormais traditionnelle dictée.

Livres dans le Boucle 2020 : le festival du livre de Besançon aura bien lieu… dans un format repensé

3 week-ends •

Initialement prévue du du 18 au 20 septembre 2020, la 5e édition des "Livres dans la Boucle" se tiendra bien cette année, mais se réinvente en raison de l'épidémie de Coronavirus. Rendez-vous sur trois week-ends du 18 septembre au 3 octobre 2020, mais sans grand chapiteau ! Explications.

Livres dans la Boucle, c’est fini !

Ce dimanche 22 septembre 2019 voyait se clôturer la 4e édition des Livres dans la Boucle à Besançon. Cette année, "au moins 32 500 visiteurs" sont venus participer à ce rassemblement culturel - c'est plus que l'an dernier ! Voici un premier compte-rendu de cette"très chouette édition" avec Christine Bresson du Grand Besançon...

Culture

Juliette Roche exposée au Musée des Beaux-Arts, à la découverte d’une peintre, femme, discrète…

PUBLI-INFO • Jusqu'au 19 septembre, le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon expose les œuvres d'une artiste peintre à la fois insolite et discrète : Juliette Roche (1884-1980). Très peu exposé de son vivant, cette épouse d'un artiste connu, Albert Gleizes, et à la carrière atypique, se dévoile au grand public à travers des peintures, des dessins et des œuvres décoratives d'une grande originalité pour son époque.

Dix-neuf jeunes volontaires au camp-chantier à la Citadelle de Besançon

Pour la cinquième édition, la Ville de Besançon (direction Citadelle et direction Vie des quartiers) propose un chantier de jeunes à la Citadelle. Ce camp-chantier d’une durée de 15 jours, du 31 juillet au 14 août 2021. Dix neuf jeunes volontaires de Bourgogne Franche-Comté travailleront sur plusieurs éléments abîmés de la Citadelle tout en profitant d'activités sportives et ludiques.

Découvrez le programme des visites culturelles estivales de l’Office de tourisme et des congrès du Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Pour des vacances culturelles et faire le plein de découvertes en famille et entre amis, l'office de tourisme et des congrès du Grand Besançon propose un programme de visites incontournables sur le territoire avec de nombreuses nouveautés !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.16
légère pluie
le 02/08 à 15h00
Vent
2.8 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
23 %

Sondage