Le meurtrier présumé de Julien Bideaud hospitalisé en psychiatrie

Publié le 03/12/2013 - 20:36
Mis à jour le 03/12/2013 - 20:38

Le pontissalien de 27 ans mis en examen et écroué pour avoir tué Julien Bideaud à Pontarlier le 20 octobre 2013, a été placé d'office dans une unité hospitalière sécurisé.

PUBLICITÉ

Incarcéré à la maison d’arrêt de Besançon, après avoir été mis en examen pour meurtre, le suspect a révélé d’importants troubles mentaux. Violent envers d’autres détenus et tenant des propos délirants sur une soit disant « mission divine », il a été examiné par un psychiatre qui a conclu à sa dangerosité pour lui-même et pour autrui. Suivant les préconisations du praticien, le préfet du Doubs a pris un arrêté d’hospitalisation d’office dans un établissement spécialisé, validé par le juge des libertés et de la détention.

Après un court séjour au Centre hospitalier spécialisé (CHS) de Novillars, le mis en examen a été transféré dans une Unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), un établissement de soins très sécurisé dépendant de l’administration pénitentiaire. L’homme avait déjà été placé dans cette unité lors d’une précédente incarcération pour des violences en 2011 avant de finir de purger sa peine.

Le corps sans vie de Julien Bideaud, un ouvrier de 27 ans qui était sorti du travail à 4h du matin, a été découvert à Pontarlier, mortellement frappé de 14 coups de couteau. Le suspect se trouvait la même nuit dans les rues de la capitale du haut Doubs où il était pourtant interdit de séjour.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.21
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1015.74 hPa
Humidité
44 %

Sondage