Le "nouveau" Cousty n'ouvrira pas maintenant, mais à la rentrée !

Publié le 13/07/2017 - 17:58
Mis à jour le 30/03/2018 - 14:37

Lorsque les nouveaux propriétaires ont récupéré les clés du Cousty, rue de Dole à Besançon, ils souhaitaient organiser une pré-ouverture avant travaux du 15 juin au 15 juillet. Finalement, l'établissement ouvrira officiellement ses portes avec un nouveau nom, une nouvelle identité et déjà de belles têtes d'affiche pour ses concerts à la rentrée prochaine ! 

 ©
©

Patience…

"Dans notre projet de départ, nous voulions ouvrir du 15 juin au 15 juillet, puis nous souhaitions organiser des soirées les 13, 14 et 15 juillet pour fêter la fin de l'ère Gégé pour faire une transition douce", nous explique Antonin Borie, l'un des nouveaux gérants du Cousty. "Mais plusieurs obstacles administratifs ne nous ont pas permis d'ouvrir dans les temps malgré toute la bonne volonté du monde et notamment le soutien de la Ville de Besançon qui a fait de son mieux", ajoute-t-il.

Finalement, la nouvelle équipe du Cousty, Antonin Borie, Cyrille Hentzen et François Michelet ouvrira leur établissement "soit le week-end du 25 août, soit le premier week-end de septembre". À l'une de ces dates, les visiteurs découvriront un nouveau lieu, mais qui ne subira pas, pour l'instant, de gros travaux : "il y aura une nouvelle décoration, un rafraîchissement du lieu, un grand nettoyage et un aménagement technique", nous confie Antonin.

À quand un nouveau nom ? 

Suite à un appel à proposition public, Antonin, Cyrille et François hésitent aujourd'hui entre deux noms pour remplacer le "Cousty". Des idées qui resteront secrètes jusqu'au choix final et la création du logo. 

Et côté programmation ? 

Les gérants ont déjà des têtes d'affiche pour les premiers concerts qui se dérouleront dès l'ouverture du lieu comme Heymoonshaker (Londres), The Bellrays (Californie), Hint (Angers), ou encore Ko Ko Mo (France), Eye Shaker(France), H-Bruns (France) et Flesh Tones (New York) en discussion.

Et pour ce qui est des purs produits locaux, Antonin Borie travaille en étroite collaboration avec Le Citron Vert, Mighty Worm, 1DSens, Eye of Dead et La Rodia.

Les DJ seront également du cru franc-comtois avec une présence assidue de Feetwan en tant que DJ résident, ZO aka La Chauve-Souris, Sorg, Zerolex, Lilea Narrative, DJ Frogg, Laurenk n' Roll et Bad Obsession Prod. 

"On souhaite également organiser des battles de DJ, des silent party et inviter des guest de Genève, Lyon, etc.", précise Antonin. 

Pour rappel, le futur Cousty sera une salle de concert en première partie de soirée pour devenir un bar de nuit en seconde partie. Toutefois, Antonin précise que "notre volonté est de se rapprocher davantage du domaine culturel que du simple divertissement de nuit." 

"Ça fait chaud au cœur" 

L'attente forte de l'ouverture de ce nouvel établissement est palpable à Besançon : "on me demande sans arrêt quand sera l'ouverture", nous confie Antonin. Pour l'équipe de gérants, "ça fait chaud au cœur, il y a un espoir, ça nous met la pression, mais on va essayer d'être à la hauteur ! On se sent soutenus par les acteurs locaux, la Ville de Besançon, La Rodia, etc.", ajoute-t-il.

Alors encore un peu de patience les noctambules !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargé de communication à La Citadelle nous répond.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Un aperçu de la vie d’après : ce que prévoit le Musée des maisons comtoises pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, nous avons demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui,  Virginie Duede Fernandez, directrice du Musée des maisons comtoises nous répond.

Détonation : aucune décision n’a encore été prise sur le maintien du festival

Le Syndicat des musiques actuelles a rencontré Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé ce 18 février 2021. Le Ministère autorise les festivals cet été à condition qu'ils respectent une jauge maximale de 5.000 personnes et en configuration assises. Qu'en est-il du Festival Détonation 2021 ? nous avons posé la question à La Rodia...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Rodia pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.25
partiellement nuageux
le 26/02 à 12h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
68 %

Sondage