Le pont Battant rouvert aux piétons et aux vélos

Publié le 20/06/2013 - 13:51
Mis à jour le 20/06/2013 - 17:41

Ce jeudi 20 juin 2013 à 11h, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, a ouvert la marche sur le premier trottoir du nouveau pont Battant accessible aux piétons et aux cyclistes. Mais le pont lui même est loin d’être achevé.

pour la fête de la musique

Quelques planches de bois font la liaison entre les graviers du bout de la Grande-Rue et le trottoir du pont Battant, côté passerelle. Si celui-ci est accessible aux piétons et aux modes doux dès ce jeudi 20 juin 2013, son revêtement en béton révèle qu’il n’est pas pour autant totalement fini. "Nous avons voulu l’ouvrir pour la fête de la musique, indique Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. On est un peu en avance, même s’il y aura un mois de travaux de plus que prévu pour le pont à cause des conditions climatiques que l’on a eues"

Un pont transparent 

"C’est un moment de bonheur pour les Bisontins de rouvrir un pont. On pourrait le nommer le pont Neuf mais on va lui laisser son nom de pont Battant", plaisante le maire, ajoutant : "Ce sera un très beau pont. On l’a voulu très transparent pour laisser la perspective sur les quais."  Sur le pont lui-même, les travaux se poursuivent, avec l’objectif de poser les rails provisoires (voir à ce sujet, l’encadré ci-contre) en juillet prochain.

En parallèle, quai Veil-Picard l’encorbellement sur le Doubs est presque achevé. Pas question cependant de s’y promener dès à présent, la circulation piétonne sur le trottoir est privilégiée pour l’accès aux commerces et aux habitations. Pour marcher sur ses lattes de bois, revêtues de bandes anti-dérapantes, et jouir du point de vue qu’il offre sur les quais Vauban, il va falloir attendre que les travaux de la voie soient terminés et ceux-ci s’annoncent un peu longs du fait de la présence d’un "tapis antivibratif" nécessitant plusieurs couches de béton et du choix d’un pavage et d’un dallage sur toute la voie, de la cité Canot au pont Battant. Tout devrait être terminé à la fin de l’année.

"Ce n’est pas une erreur !" 

"L’encorbellement est ondulé, mais ce n’est pas erreur. C’est parce qu’on a voulu suivre le quai qui est lui même ondulé", précise Jean-Louis Fousseret, prévenant ainsi de futures rumeurs ou critiques, l’élu étant désormais habitué à celles-ci quant aux travaux du tram.

Signalons aussi que la passerelle provisoire reste en place jusqu’à mi-septembre (elle supporte encore tous les réseaux provisoires : eau, électricité, gaz, téléphone), que la statue de Jouffroy d’Abbans retrouvera sa place initiale sur le quai Veil-Picard et que, dès le mois de juillet, les bateaux devraient passer à nouveau sous le pont.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.69
légère pluie
le 24/02 à 0h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
93 %