Le ras-le-bol fiscal des entreprises du Grand Besançon

Publié le 16/02/2015 - 15:31
Mis à jour le 17/02/2015 - 11:09

Sept présidents du monde économique du Doubs (Medef, CCI, CGPME, artisanat, etc.) dénoncent dans un communiqué commun l’augmentation de la fiscalité dans le Grand Besançon pour 2015. Selon eux, les entreprises ont déjà été mises largement à contribution avec l’augmentation du VT (Versement Transport) pour financer le chantier du tramway… 

 ©
©

Suite au débat d'orientation budgétaire du conseil communautaire du Grand Besançon du 12 février 2015, les représentants des entreprises ont décidé de lever le ton en s'opposant "à la nouvelle ère budgétaire" qui prévoit une augmentation progressive de la fiscalité des entreprises "déjà très contributrices du Tramway via le Versement Transport". 

Baisser les dépenses de fonctionnement, pas augmenter les impôts 

Selon sept représentants des entreprises qui ont signé un communiqué commun, l'augmentation de la fiscalité locale arrive au moment ou le tissu économique a au contraire besoin de signaux positifs afin de rester compétitif. "Augmenter la fiscalité en 2015, en période d'inflation et de croissance quasi nulles et avec des perspectives économiques sombres, met en danger le tissu économique local (…) L'urgence est à baisser les dépenses de fonctionnement, pas à augmenter les impôts des entreprises, seules créatrices d'emplois et de richesses pour le territoire". 

Les signataires 

  • Dominique ROY : Président de la CCI du Doubs(chambre de commerce et d'industrie)
  • Bernard BARTHOD :  Président délégué du Doubs CRMA Franche-Comté (chambre régionale des métiers et de l'artisanat) 
  • Stéphane BERA : Président du MEDEF du Doubs (Mouvement des entreprises de France
  • Jean-Luc VIENNET : Président UPA du Doubs (union professionnelle artisanale) 
  • Daniel PETITJEAN : Président CGPME du Doubs (confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises
  • Étienne BOYER : Président UIMM du Doubs (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie)
  • Pierre GENZI : Président FFBTP du Doubs (Fédération française du Bâtiment)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.4
légère pluie
le 27/05 à 6h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %