Le sénateur Cédric Perrin contre l'achat d'une machine de production de masques

Publié le 13/07/2020 - 09:33
Mis à jour le 13/07/2020 - 09:34

Suite à la décision de la région Bourgogne-Franche-Comté de développer, à Dijon, un site de fabrication de masques de protection, le sénateur de Territoire de Belfort s’insurge ce 13 juillet 2020 : « On marche sur la tête ».

 ©
©

Vivement critiquée par le sénateur, la région a décidé de mettre en place une machine de production de masques à Dijon alors qu'elle avait fait appel à 200 couturières pendant la crise pour leur fabrication.

"En dépit de la volonté partagée par l’ensemble des acteurs politiques de rapatrier les chaînes de production, la région Bourgogne-Franche-Comté semblait ignorer l’existence du site de production Belfortain et commandait près de 10 millions de masques à des fournisseurs étrangers, livrés, semble-t-il, avec plusieurs semaines de retard ! » témoigne le Sénateur, contraint, aux côtés du Préfet de région, de remercier les 200 salariés faute de nouvelles commandes.

Une machine à 250.000 € ?

« Comment expliquer aujourd’hui à ces salariés, dont la mobilisation fut exceptionnelle, que leur propre région décide de l’achat d’une machine de production de masques à Dijon ? Le bilan économique de 200 emplois opposé à l’achat d’une machine à 250.000 euros ne souffre pas la comparaison » plaide le Sénateur. « J’appelle en conséquence la présidente de Région à la raison ! Nous avons les moyens en quelques jours de mobiliser dans le Territoire de Belfort celles et ceux qui sont aujourd’hui retournés à pôle emploi afin de reprendre la production de masques certifiés par l’État ». 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.36
légère pluie
le 21/06 à 0h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %