Alerte Témoin

Manifestation des agriculteurs bio à Besançon

Publié le 22/11/2017 - 07:15
Mis à jour le 22/11/2017 - 10:39

Les agricultrices et agriculteurs bio de Bourgogne Franche-Comté appellent à manifester le 22 novembre à Besançon pour dénoncer les "décisions de l'Etat pour une juste rémunération des services environnementaux et sociaux rendus par l'agriculture biologique."

6Manifestationagriculteursbiomars2015005.JPG
©Alexane Alfaro

Créations d’emploi, protection de la ressource en eau, réservoirs de biodiversité, santé publique : "les services rendus par l’agriculture biologique à la société sont nombreux et méritent d’être reconnus", est-il rappelé dans un communiqué du 20 novembre signé par les agriculteurs bio de GAB Jura, de GAB Haute-Saône, GAB du Doubs et du Territoire de Belfort et du Réseau GRAB-GAB des agriculteurs bio de Franche-Comté. 

Une "trahison" 

Confrontés au désengagement de l’État qui ne financera plus à partir de 2018 l’aide au maintien des pratiques bio, les agriculteurs bio dénoncent "une trahison et un double langage peu conforme aux ambitions énoncées par le chef de l’État lors des États généraux de l’Alimentation."

Il explique que "deux années de retard pour la mise en œuvre des aides bio ont durement affecté l’équilibre des exploitations engagées dans la transition de leurs pratiques et instauré un fort climat d’insécurité et de méfiance. Mais à peine le règlement des aides 2015 débute-t-il enfin, que l’agriculture biologique se voit brutalement privée par l’Etat d’un des appuis financiers les plus stratégiques : l’aide dite « maintien bio »." 

En septembre le ministre de l’Agriculture annonçait l’arrêt - dès 2018 - de la participation de l’État français au financement de ce dispositif, qui représentait près de 10 millions d'euros par an pour le budget national. "Destinée à sécuriser et pérenniser les systèmes bio après la conversion, il permet de compenser les surcoûts qu’entrainent pour les exploitations ce mode de production", selon les agriculteurs bio. Et d'ajouter : "C’est surtout actuellement la seule mesure de rémunération des services environnementaux rendus à la collectivité par l’agriculture biologique." 

"L'Etat refile le bébé aux Régions"

En invitant les Régions, déjà affectées par une baisse drastique de leurs dotations, à assumer sur leurs fonds propres le financement de cette aide, "ce sont les inégalités entre territoires que l’on impulse, alors que nos voisins européens versent tous une aide « maintien » bio ! Combien d’entre elles choisiront d’abonder cette mesure ?", se demandent les agriculteurs. "Entre logique comptable et réponse aux attentes sociétales sur l’agriculture et l’environnement, elles vont devoir affirmer leur forte volonté politique de développement." 

Infos +

  • Manifestation à Besançon mercredi 22 novembre à 9 heures devant le Conseil régional (4, square Castan) en parallèle du comité de suivi des aides européennes.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.46
    légère pluie
    le 19/09 à 9h00
    Vent
    3.1 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage