Les communes réduisent leurs investissements

Publié le 08/10/2015 - 18:24
Mis à jour le 09/10/2015 - 18:00

Le Carrefour des maires se tiendra dans le contexte particulier de la réforme territoriale ces 22 et 23 octobre, à Besançon. L'occasion pour les élus et le milieu du BTP de trouver ensemble des solutions économiques pour faire face à la baisse des dotations de l'Etat.

80 exposants et 17 conférences-débats

PUBLICITÉ

Cette quatrièle édition s'annonce particulière. "L’engagement des élus est plus franc", constate Patrick Genre, maire de Pontarlier et président de l’Association des maires de France (AMF) du Doubs. "Pour la première fois, les quatre associations départementales seront présentes, réunies sur un stand commun." Il faut dire que le ras-le-bol est généralisé. "Je n’ai jamais vu les élus aussi remontés qu’aujourd’hui."

Si les collectivités sont bien sûr partie prenante des efforts de la nation en cette période de restriction budgétaire, elles auraient cependant du mal à accepter tous les changements. "La redéfinition de la carte des intercommunalités n’était pas achevée en 2013 qu’elle était déjà balayée par de nouvelles mesures ", donne Patrick Genre à titre d’exemple.

2.000 communes sous tutelle d'ici la fin de l'année

Selon les chiffres avancés par l’élu pontissalien, environ 2.000 communes seront en situation de mise sous tutelle d’ici fin 2015 en France (et deux tiers des communes françaises seront proches de cette situation à l’horizon 2017 si rien ne change). "Elles ont réduit leurs investissements de 14% !"

L’heure est donc à la recherche de solutions, du côté des élus comme de la fédération régionale des travaux publics (co-organisateur et partenaire de l’événement). "L’économie telle qu’elle est aujourd’hui n’est plus viable", remarque Patrick Robert, le président de la FRTP. " Il faudra en passer par le mélange de l’argent privé et public." C’est justement le but de ce Carrefour que "de réfléchir ensemble à de nouveaux modèles", reconnait-il.

La thématique de cette édition 2015 autour de la transition des territoires n’a d’ailleurs pas été choisie au hasard. L’installation des nouvelles régions pourrait permettre d’engager des projets d’aménagement et de territoire d’ici 2017, ce qui remplirait à nouveau les carnets de commande du BTP après avoir perdu 30% de son activité en région et près de 650 emplois. "Cela coïncidera toutefois avec les élections présidentielles", nuance Patrick Robert qui voit sa profession soumise aux cycles électoraux et aspire désespérément à plus de stabilité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Noël : Grand Besançon Métropole veut attirer les clients…

À partir de ce mercredi 20 novembre 2019 et jusqu'au 15 décembre, Grand Besançon Métropole lance une opération de promotion pour promouvoir le commerce de centre-ville. La campagne s’affiche dans les rues de Dijon, Dole, Gray, Montbéliard, Lons-le-Saunier, Pontarlier, Vesoul ainsi que dans les gares de Franche- Comté et de Dijon.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 21, 22 et 23 novembre 2019 !

PUBLI-INFO • L’entreprise de prêt-à-porter El Internationale, implantée historiquement à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts, sa cinquième vente exceptionnelle de vêtements pour hommes et femmes. Elle se déroulera pendant trois jours les jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 novembre 2019 !

BMW Motorrad Savy Besançon : une équipe de professionnels et de passionnés à votre écoute…

PUBLI-INFO • La marque BMW, c'est aussi les motos, et pas n'importe lesquels puisque BMW Motorrad est reconnue pour proposer des véhicules de qualité et performants. À Besançon, le concessionnaire BMW Motorrad Savy propose toute la gamme à l'essai et à la vente : des modèles de moto plaisir, roadster, trail comme des motos de tourisme pour les plus affirmés… Découvrez les offres du moment à ne pas manquer chez votre concessionnaire.

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.46
couvert
le 21/11 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
87 %

Sondage