Les douze députés élus en Franche-Comté

Publié le 17/06/2012 - 20:55
Mis à jour le 18/06/2012 - 08:04

Onze députés UMP et deux députés PS en 2007. Depuis ce dimanche soir, la Franche-Comté compte 8 élus UMP et trois PS et un écologiste (soutien PS). Trois femmes deviennent député contre seulement deux en 2007.

législatives 2012

PUBLICITÉ

DOUBS

Première circonscription: Barbara Romagnan (PS) devant Françoise Branget (UMP) sortante

Deuxième circonscription: Eric Alauzet (EELV-PS) devant Jacques Gosperrin (UMP)

Troisième circonscription: Marcel Bonnot (UMP) sortant, devant Arnaud Marthey (PS)

Quatrième circonscription: Pierre Moscovici (PS) sortant, devant Charles Demouge (UMP) et Sophie Montel (FN)

Cinquième circonscription: Annie Genevard (UMP) devant Liliane Lucchesi (PS)

HAUTE-SAÔNE

Première circonscription : Alain Chrétien (UMP) devant Claudy Chauvelot-Duban (PS)

Deuxième circonscription: Jean-Michel Villaumé (PS) sortant, devant Michel Raison (UMP) également sortant (suppression d’une circonscription)

TERRITOIRE DE BELFORT

Première circonscription: Damien Meslot (UMP) sortant, devant Anne-Marie Forcinal (PS)

Deuxième circonscription: Michel Zumkeller (UMP) sortant, devant Etienne Butzbach (MRC)

JURA

Première circonscription: Jacques Pélissard (UMP) sortant, devant Danielle Brûlebois (PS)

Deuxième circonscription: Marie-Christine Dalloz (UMP) sortante, devant Raphaël Perrin (PS)

Troisième circonscription: Jean-Marie Sermier (UMP) sortant, devant Sylvie Laroche (PS)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 20/05 à 9h00
Vent
3.34 m/s
Pression
1008.64 hPa
Humidité
97 %

Sondage