Les hirondelles sont arrivées à tire d’aile en Franche-Comté

Publié le 25/03/2015 - 12:33
Mis à jour le 27/03/2015 - 10:14

Le printemps est bien là. La preuve, les premières hirondelles sont arrivées en Franche-Comté, selon les observations des naturalistes de la LPO.

2015-03-22-hirondelle_rustique_jean-philippe_paul.jpg
Hirondelle rustique ©Jean-Philippe Paul

C’est le printemps

PUBLICITÉ
Ils ne la laissent pas passer dans l’indifférence. Car la première hirondelle marque symboliquement le lancement « officiel » de la saison de printemps, au cours de laquelle plusieurs centaines d’ornithologues de la LPO vont inventorier et suivre les oiseaux, communs ou menacés, dans toute la région.
 
Cette année, c’est un jeune observateur de la LPO qui a observé la première hirondelle rustique à Audelange, dans le Jura, lundi 9 mars. Cette dernière annonçait le retour de ses congénères, qui ont d’ailleurs été notées chaque jour depuis cette date.
 

Elles sont pile à l’heure

Sur les dix dernières années, les premières observations oscillent entre le 1er et le 14 mars, établissant ainsi une moyenne au 9 mars. En 2014, la première était notée le 10 mars et en 2013 le 9 mars… « Autant dire que malgré un aller retour de 15.000 km sous les cieux africains depuis septembre, elles sont pile à l’heure ! Evidemment, les premières données concernent surtout les secteurs de plaine pour des migrateurs en transit, mais de nombreux individus vont progressivement recoloniser les villages comtois qui les ont généralement vu naître… Oui, en plus d’être précises dans le temps, elles le sont aussi dans l’espace ! », souligne la LPO Franche-Comté. 
 
Rappelons que quatre espèces d’hirondelles fréquentent la Franche-Comté. « Parmi celles-ci, deux espèces côtoient l’homme et ont besoin de nos habitations pour nicher : l’hirondelle rustique, qui niche à l’intérieur des bâtiments, et l’hirondelle de fenêtre, qui niche à l’extérieur sous les avancées de toit. Elles présentent des populations régionales en déclin régulier depuis de nombreuses décennies », indique la LPO. Laquelle en profite pour lancer un appel : « En cette période de retour, il est plus que jamais nécessaire de rappeler aux habitants, élus, collectivités et entreprises que ces espèces sont intégralement protégées – la destruction de ses nids est interdite par la loi, selon l’article L 411-1 du Code de l’environnement – et que nous avons tous un rôle à jouer dans sa préservation. Un accompagnement de la LPO est d’ailleurs possible dans le cas de travaux avec une problématique de cohabitation avec les hirondelles. La sauvegarde de la biodiversité mondiale passe aussi par celle au pas de sa porte ».
 
Pour suivre l’évolution spatiale et temporelle des données d’Hirondelle rustique en région, rendez-vous sur « Consulter les cartes » du site de la LPO Franche-Comté ICI
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Mise à jour ce mardi à 8h00 • Le Doubs, la Haute-Saône, Belfort et le Jura sont placés en vigilance orange canicule par Météo France. L'épisode de canicule qui débute s'annonce d'intensité exceptionnelle. Il fera chaud mardi après-midi mais encore plus chaud mercredi et jeudi. Atmo Bourgogne Franche-Comté prévoit un pic de pollution à l'ozone.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.7
couvert
le 23/07 à 9h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1019.84 hPa
Humidité
57 %

Sondage