Les intermittents du spectacle "camperont" toute la nuit à la Drac !

Publié le 02/06/2014 - 18:49
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:13

La vingtaine d'intermittents du spectacle mobilisée ce lundi 2 juin à la Direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté, à Besançon, a décidé de camper toute la nuit dans les locaux. Ils écrivent actuellement un courrier pour le suggérer au directeur régional, Bernard Falga, afin qu'il "prouve" son soutien et celui du ministère de la culture.

PUBLICITÉ

Ils ont disposé leurs sacs de couchage à même le sol pour dormir sur place, avant de préparer un barbecue pour se restaurer. « Soutien aux intermittents du spectacle », pouvait-on lire sur une banderole accrochée par les manifestants dans le hall de l’administration.

« Nous demandons à François Rebsamen de ne pas signer les accords du 22 mars et qu’il remette les syndicats autour de la table pour discuter » de la réforme du statut des intermittents du spectacle, ont indiqué à l’AFP Lionel Tessière et Yann Carou, membres de la CIP FC.

La nouvelle convention Unedic devait être déposée lundi à la Direction générale du Travail, en vue d’obtenir un agrément d’ici la fin juin et une entrée en vigueur le 1er juillet. La convention d’assurance-chômage, élaborée en mars dernier, prévoit un durcissement du régime des intermittents. Ces derniers déplorent l’absence d’une « réelle concertation » et la non prise en compte de leurs propositions.

Les intermittents, qui affirment que le projet de réforme pénalise les petits revenus, ont également réclamé un « soutien clair et inconditionnel » de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

La CIP FC a été reçue dans la soirée par le directeur de la Drac, qui n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.99
nuageux
le 24/07 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1017.27 hPa
Humidité
82 %

Sondage