Soirée de clôture des "Mardis des rives" à la Gare d'eau de Besançon

Publié le 31/08/2021 - 09:15
Mis à jour le 31/08/2021 - 10:50

complet ! • Musiques d’ici et d’ailleurs dans une ambiance champêtre et conviviale. Pour fêter le succès de cette huitième édition, Grand Besançon Métropole donne rendez-vous pour une soirée concert de clôture avec le son Pop’n’Roll de Lobster suivi de la chaleur soul afro de Mystically. Il reste des places, mais toujours sur réservation…

 © mystically MS
© mystically MS

La  8e édition des « mardis des rives » est adaptée aux directives gouvernementales.

Pour l’heure, les prescriptions tendent vers une configuration assise, avec le port obligatoire du masque, afin d’assurer la protection des publics, des artistes et organisateurs lors de rassemblements. Les modalités d’accueil sont susceptibles de varier en cours d’été.

Cette année, il faudra obligatoirement s’inscrire sur le site www.mardisdesrives.fr pour assister aux concerts.

  • Début des concerts à 20h. Fermeture des sites à 22h.
  • Places assises limitées.

LOBSTER

Lobster c’est le charme d’une douce voix masculine mêlée à la pop, le rock ou encore la folk.

Brice Sarrazin fait partie des artistes hyperactifs. Après plusieurs projets musicaux, le Bisontin a choisi de prendreson envol et de s’élancer à corps perdu, accompagné « d’une bande de potes » dans une nouvelle aventure.

Axée autour d’influences folk et pop, la musique de Lobster emprunte aux sonorités venant aussi bien du rock, du jazz, du blues, qu’à des couleurs plus modernes, comme le hip-hop ou l’électro. Ces inspirations provenant directement du vécu des musiciens créent ainsi un melting-pot mélodieux dans un univers singulier.

Fort d’expériences passées, Brice (le chanteur et guitariste) a eu envie de mettre en musique son propre univers avec douceur et authenticité et décide, courant 2017, de composer, d’arranger et de maquetter ses rêveries éveillées. Il monte alors le projet en faisant appel à des musiciens qu’il affectionne pour leur philosophie musicale.

  • Lobster a reçu le soutien de la Ville de Besançon à travers le dispositif Émergences 2018.

MYSTICALLY

Mystically, c’est deux voix pour une seule et même vibration… définitivement soul reggae !

Depuis 2007, le duo se consacre à produire des compositions métissées en puisant dans leurs racines congolaises et caribéennes. Les deux chanteuses accompagnées d’une équipe solide de musiciens aussi énergiques que talentueux ont déjà écumé grand nombre de scènes locales: Rolling Saône, Rencontres et Racines, No Logo, La Rodia, Echo System, Péniche Cancale, Plein les Watts, Moloco…

Après Ladie’s words sorti en 2016, les deux chanteuses ont sorti leur 2ème album intitulé Iration en novembre 2020. Cet opus très éclectique est à l’image de ce que cette formation propose en live. L’essence même de leur musique : des harmonies vocales féminines au service d’un reggae roots mêlé de soul et d’influences world et afro.

Neuf mardis, neuf communes, neuf paysages

Avec une programmation volontairement éclectique et conçue en collaboration avec la Rodia, Scène de musiques actuelles de Besançon et Le Bastion, l’édition 2021 sera 100% locale afin de soutenir le secteur culturel affecté par la crise et mettre en lumière la création artistique du territoire.

Les modalités d’accueil sont susceptibles de varier en cours d’été. Le public est donc invité à consulter régulièrement le site internet mardisdesrives.fr

Du swing aux musiques du monde, en passant par la chanson, la pop, la soul, le reggae..., la nouvelle série de concerts itinérants débutera le 6 juillet à Saint-Vit, avec le concert Earth, Wind and Fire... par Orgue en Ville.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.68
couvert
le 16/06 à 9h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
68 %