"Les personnes dépendantes ne sont plus en sécurité" : grève à l’établissement de santé de Quingey 

Publié le 19/10/2022 - 11:43
Mis à jour le 19/10/2022 - 11:20

Après plusieurs réunions appelant les personnels de l’établissement de santé de Quingey à exprimer les causes de leur mal-être au travail ainsi que les difficultés rencontrées au quotidien, un préavis de grève a été déposé de mercredi 19 octobre 2022 à 20 heures à vendredi 21 octobre 2022 à 8 heures.

 ©
©

Selon le syndicat CFDT, "malgré de nombreuses alertes dans les instances représentatives de l’établissement, quant aux conditions de travail dégradées et la souffrance exprimée par les agents soignants, administratifs et techniques", une heure d’information a été organisée par le syndicat. 

Plus de 40 agents ont réaffirmé les raisons pour lesquelles elles et ils souhaitent manifester.

Les revendications sont les suivantes : 

  • Un plan d’amélioration rapide des conditions de travail, car c’est le premier motif de départ volontaire évoqué par les agents. 
  • La mise en place d’un management bienveillant, car un soignant bien traité est un soignant bientraitant. 
  • Une campagne de recrutement de personnels, afin d’être en mesure d’apporter des soins de qualité aux résidents. 
  • Le respect de la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle, indispensable pour préserver l’équilibre de chacun et la cohésion des équipes.

"Les personnes dépendantes ne sont plus en sécurité"

Selon un texte signée par la CFDT Santé sociaux du Doubs, "les agents (aides-soignants, infirmiers, veilleurs de nuit ASH, secrétaires ...) de tout le pôle santé, ne peuvent plus assurer leurs missions. Les personnes dépendantes ne sont plus en sécurité du fait du manque d'effectifs, de moyens et de considération."

Le syndicat explique que "Le « management » mis en place pèse sur le travail des équipes, car un établissement de santé n’est pas une usine pour personnes souffrantes. Les agents et personnels n’ont pas choisi l’accompagnement dans le but de produire une quelconque rentabilité financière. La qualité des soins proposés au résident doit être replacée au cœur du dispositif, chaque citoyen est concerné, nous le serons tous un jour …"

"Les agents et personnels de l’établissement de santé de Quingey ont besoin de bras supplémentaires, besoin d'humanisme, d’une qualité d’accompagnement digne, de valorisation de ce cœur de métier si indispensable à la population et pourtant si mal reconnu" , conclut la CFDT. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Feux de cheminées et intoxications au monoxyde de carbone : le Sdis appelle à la prudence

Le froid s’installe doucement dans le Doubs et les chauffages sont rallumés. Qu’il s’agisse d’une cheminée ou d’une chaudière, un mauvais entretien peut avoir de graves conséquences humaines et matérielles, pourtant évitables, dont les sapeurs-pompiers du Doubs sont régulièrement témoins.

Covid-19 : le radiologue et sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert fait appel de sa suspension après avoir

Le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d'Or, a annoncé lundi 5 décembre 2022 faire appel de sa suspension par l'Ordre des médecins, pour "fautes déontologiques", après avoir notamment défendu un traitement à base de miel, de vitamine D et d'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Cadeau #2 : la spiruline des Bassins fermiers

Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce vendredi 2 décembre, nous vous recommandons de faire le plein d’énergie à l’approche de l’hivers grâce aux Bassins Fermiers de Fontain. 

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

À Besançon, les Boucles Roses font don de 10.846€ à la Ligue contre le cancer

Le dimanche 2 octobre dernier, une marée rose de plus de 2.500 personne a envahi le Fort de Bregille de Besançon pour la bonne cause. À l'occasion du mois d'Octobre Rose, l'événement Trail et Rando des Boucles Roses s'est tenu avec au programme quatre parcours de 2, 6, 10 et 15 km, ce qui a permis de toucher un public de 0 à 99 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.05
partiellement nuageux
le 08/12 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
87 %