Les trains déficitaires financés par une taxe sur les péages d'autoroute

Publié le 27/09/2010 - 17:42
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:56

A partir de 2011, les lignes interrégionales déficitaires qui doivent faire l'objet d'un contrat entre l'Etat et la SNCF seront financées par une taxe de 1% sur les billets de trains et les péages des autoroutes.

PUBLICITÉ
Ce système doit permettre de dédommager la SNCF, qui se plaint depuis longtemps de ces lignes –Corail, Téoz, Intercités et trains de nuit– qu’elle doit assumer au nom du service public.
 
Les pertes de ces «trains d’aménagement du territoire» (TAT), récemment rebaptisés «trains d’équilibre du territoire» (TET), sont évaluées à environ 200 millions d’euros par an.
 
Parmi eux, seuls quatre sont rentables, selon la SNCF: Paris-Clermont, Paris-Limoges-Toulouse, Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.55
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage