Alerte Témoin

Les ventes de PSA dopées par Peugeot et Opel malgré le revers en Chine

Publié le 17/01/2018 - 07:53
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

Les ventes unitaires de PSA ont progressé de 15,4% au niveau mondial en 2017 grâce à l'arrivée d'Opel/Vauxhall et à la forme de Peugeot, mais le groupe automobile français a subi un important revers en Chine et Asie du Sud-Est (-37,4%).

tn1-3.jpg
3008 COTY (voiture de l'année 2017) Trophée sur ligne de finition Sochaux ©Groupe PSA, Direction de la communication

Avec 3,63 millions de voitures particulières et utilitaires légers vendus l'année passée, PSA reste devancé par le groupe Renault (3,76 millions de véhicules) pour la deuxième année consécutive au classement des groupes automobiles français.

  • L'année 2017 a néanmoins représenté le quatrième exercice consécutif de progression des ventes unitaires pour PSA, qui avait frôlé la faillite en 2013-2014.

Sans compter Opel/Vauxhall, dont les ventes sont comptabilisées dans le groupe depuis le 1er août après leur acquisition auprès de l'américain General Motors, l'augmentation des ventes est de 2,6% au niveau mondial. 

Par marques, Peugeot tire son épingle du jeu avec une hausse de 10,4% grâce aux 4x4 urbains (600.000 exemplaires de "SUV" ont été vendus par la marque au lion), tandis que Citroën recule de 7,5% et que la marque aux aspirations luxueuses DS, encore en manque de nouveautés commercialisées, chute de 38,5%.

Le directeur de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, s'est félicité d'un "millésime exceptionnel avec des résultats records" pour sa marque. "Notre objectif de 2 millions de véhicules vendus est battu grâce notamment au succès de nos gammes SUV et véhicules utilitaires que complète la performance solide de nos berlines traditionnelles 208 et nouvelle 308", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué du groupe, précisant que les ventes hors Europe de Peugeot représentaient désormais 45%.

En Europe, premier marché de PSA, les volumes progressent de 23,2% grâce surtout à Opel et Vauxhall, et atteignent 2,37 millions d'unités. Mais hors cet élargissement du périmètre, les ventes unitaires augmentent encore de 3,7% sur le Vieux continent, portées par Peugeot et Citroën.

"Premiers signes de redressement" en Chine -

En Chine, premier marché automobile mondial, et en Asie du Sud-Est, PSA a en revanche chuté de 37,4%, écoulant l'année dernière 387.000 unités. Rien qu'en Chine, PSA avait immatriculé plus de 700.000 véhicules en 2015 et disait alors viser un million de ventes unitaires à l'horizon 2018.

PSA voit néanmoins de "premiers signes de redressement commercial", dans la région, où il enregistre "une progression de ses ventes mensuelles depuis juillet et une augmentation de la part de marché au second semestre de 0,3 point par rapport au premier semestre".

La région Moyen-Orient et Afrique est venue compenser cet effondrement avec un bond des ventes de 54,5% à 592.000 unités, tendance "notamment portée par le dynamisme du groupe en Iran", pays où le groupe, revenu à la faveur de l'allègement des sanctions économiques liées au programme nucléaire de la République islamique, a réalisé 446.000 ventes l'année dernière, a souligné PSA dans un communiqué.

Pour les véhicules utilitaires, Philippe Narbeburu, responsable de ce secteur, a qualifié 2017 de "belle année", grâce au renouvellement de la gamme des véhicules commerciaux. Le constructeur atteint un "record historique de ventes à 476.500 unités, en progression de 15% par rapport à 2016".

  • En Europe, "nous atteignons 20,2% de part de marché fin 2017" et "nous allons trois fois plus vite que le marché sur l'année 2017", a souligné M. Narbeburu.

"L'Eurasie progresse de 55%, où à partir de mars 2018 nous allons industrialiser et produire dans notre usine de Kalouga (Russie) nos Jumpy et Expert" dans leurs versions utilitaires puis transport de personnes, a-t-il ajouté. 

Une gamme utilitaire électrique 

Il a par ailleurs annoncé que PSA serait doté à l'horizon 2022 d'une gamme utilitaire complète fonctionnant à l'électricité.

PSA, qui avait publié pour 2016 un bénéfice net de 2,15 milliards d'euros (+79% par rapport à 2015) et affiché une marge opérationnelle "record" de 6%, doit publier ses résultats financiers 2017 le 1er mars prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Rachat de Bombardier Transport par Alstom : « la Bourgogne Franche-Comté doit tirer son épingle du jeu » (MG Dufay)

La Commission européenne a autorisé sous conditions vendredi 31 juillet 2020 le rachat par Alstom de la branche transports du canadien Bombardier, qui donnera naissance à un géant du rail, un an et demi après le mariage avorté du groupe français avec Siemens."C’est toute la filière ferroviaire régionale qui en sort gagnante notamment pour les trois sites Alstom que compte notre territoire" a commenté Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Relocalisation du Meltblown pour la fabrication de masques en France :  une entreprise de Montbéliard se distingue…

Créée en juin 2020 à Montbéliard, la société Meltblo France a été retenue par l'État pour produire du meltblown, une matière filtrante utilisée pour la fabrication de masques chirurgicaux et de masques FFP2 et FFP3. Le projet d'investissement de Meltblo France s'élève à 4,5 M€. La Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir la société à hauteur de 1,1 M€. La future ligne de production de meltblown devrait être opérationnelle au printemps 2021.

Le marché automobile français continue de se redresser en juillet, aidé par les mesures de soutien

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont progressé de près de 4% en juillet, a annoncé samedi le comité des constructeurs CCFA, se félicitant que les mesures de soutien déployées par le gouvernement en faveur du secteur "aient bien fonctionné". Si le groupe  Renault affiche de très bon chiffres (+33%), PSA est en recul de 5 %.

Comme un nouveau souffle chez le concessionnaire Savy à Besançon

PUBLI-INFO • Depuis le 1er juillet 2020, Jérôme Pruvot et Régis Guillon sont arrivés chez le concessionnaire Savy à Besançon. Respectivement directeur général et responsable commercial de Savy Franche-Comté, ces deux passionnés d'automobile qui en ont fait leur métier ont pour objectif de donner un nouveau souffle à la concession. L'occasion d'aborder les nouveautés BMW, Mini et BMW Motorrad.

Vrabiloc, une épicerie ambulante de produits en vrac, bio et locaux sillone le Grand Besançon…

Après avoir travaillé dans la restauration, Alexandra, 38 ans, a décidé de se mettre à son compte en septembre 2019 en ouvrant une épicerie itinérante dans le Grand Besançon : Vrabiloc. Son concept : proposer des produits locaux et artisanaux, frais ou sec et sans déchet. Le truc en + de son épicerie : elle est 100% autonome grâce à des panneaux solaires. Interview.

L’allocation de rentrée scolaire, majorée de 100€, sera versée le 18 août

Majorée "exceptionnellement" de 100 euros cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", elle sera versée le 18 août en Métropole, indique le ministère de la Santé et des Solidarités mercredi 29 juillet. Plus de trois millions de familles aux revenus modestes devraient en bénéficier cette année.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.92
    ciel dégagé
    le 05/08 à 12h00
    Vent
    5.28 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    28 %

    Sondage