Les voitures à pédales débarquent à Ornans

Publié le 30/08/2014 - 09:02
Mis à jour le 17/04/2019 - 08:43

Une course de voiture à pédales se disputera ce samedi à Ornans dans le cadre du championnat de France. L’occasion de retomber en enfance… Pauline Clément-Pichot du Team Doubs nous en dit plus sur cet événement bon enfant.

En route !

PUBLICITÉ

Macommune.info : Il s’agira déjà de la 3e édition à Ornans. Comment cela a t-il été initié ?

Pauline Clément-Fichot : « Notre club (ndlr : Team Doubs) regroupe une vingtaine de mordus de la discipline. Nous fabriquons nous-mêmes nos voitures et nous parcourons la France et l’Europe pour participer à toutes sortes de courses. Dernièrement, nous nous sommes rendus en Normandie, en Bretagne et même en Italie.

Le président du club habite Ornans et le siège s’y trouve aussi. C’est donc naturellement que nous avons eu l’idée de proposer nous aussi une course. Depuis deux ans, nous en organisons une également sur Champagnole (elle se tiendra cette année dimanche 31 août dès 13h30) dans le cadre du trophée de Franche-Comté. »

Quels sont les règles et combien de voitures seront en compétition ?

« C’est vraiment un sport bon enfant. Il y a la voiture bien sûr, sa conception et sa construction mais il y a aussi le folklore autour. Ce n’est pas qu’une course, nous sommes déguisés et nous faisons généralement des danses et proposons de l’animation sur nos stands.

En général, après avoir vu une course pour la première fois, on a envie d’essayer et de participer. Un peu comme des enfants. Il existe trois trophées dans les championnats de France ou d’Europe : celui de la vitesse, celui du look et celui du combiné (look et vitesse). Le jury est à chaque fois sélectionné au hasard parmi le public et note chacun en fonction de sa décoration, de sa voiture… À la fin et en fonction des classements obtenus sur toutes les courses de la saison, le champion est désigné. Ainsi, plus on participe aux courses, mieux c’est, puisque l’on comptabilisera plus de points.

Une trentaine de véhicules seront en lice samedi à Ornans. Il y aura des personnes venues de Valdahon et de la région mais aussi de Bretagne ou d’Eure-et-Loire. »

Comment peut-on participer à une prochaine course si on veut se lancer ?

« Lors de cette manifestation, le stand de la fédération présentera les principales étapes utiles à la construction de sa voiture ainsi que des modèles de châssis. On peut aussi rencontrer des pilotes sur place et prendre conseil. Le plus long est la construction de la voiture. Il y a des normes de longueur, de largeur et de poids à respecter. Cela demande plusieurs heures de travail.

Il faut aussi trouver un thème original. D’abord, on se lance avec des matériaux simples à travailler comme le bois ou le carton, puis on se tourne vers des choses plus adaptées comme le carbone pour la vitesse. Pour le reste, la discipline est ouverte à tous sans condition. Il faut simplement avoir plus de 14 ans et il suffit de s’inscrire auprès des organisateurs. Sur les courses, on voit généralement des personnes de tout âge (de 20 à 70 ans) et de tout milieu. »

NB : Présentation des voitures dès 14h30 jusqu’à 17h30 avec des essais chronométrés, départ de la course à 20h30, remise des prix à 22h45. Petite restauration sur place.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités revient pour une nouvelle édition samedi 10 juin 2017 à l'Espace du marais à Saône. Huit concerts gratuits sont prévus avec les artistes et groupes : Ashtray, Lily Riposte,Alfred Massaï, Black Bottle, Hi Levelz, Gunwood, Opsa Dehëli, Sorg. Raphaël Lazzeroni, responsable et programmateur du festival Saônorités, dévoile les coulisses du festival. Interview.

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Franck Bonneau s'est lancé dans un nouveau projet de land art. Après les merveilles de Vauban et un globe terrestre, il réalise, depuis le mois de mars, une oeuvre géante reprenant un motif de l'album "Equinoxe" de Jean-Michel Jarre à l'aérodrome de Thise. L'inauguration est prévue le 20 juin. L'artiste répond aux questions de Macommune.info.

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Du 12 au 15 mai 2015, l'entreprise franc-comtoise Platex participe au salon de décoration et de design Maison & Objets Americas à Miami (Etats-Unis). Occasion de découvrir cette entreprise des Fourgs dans le Haut-Dous qui cherche à se développer à l'international. Nous nous sommes entretenus avec Virginie Revelly, directrice commerciale de Platex. 

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Pour sa dernière tournée avec son spectacle "à l'état sauvage", Franck Dubosc a répondu à nos questions. L'humoriste qui se dit "plus corrosif, mais toujours gentil" sera à Micropolis ce jeudi 19 mars 2015. Il reste quelques places ne vente. Profitez-en car il l'a promis. Il va se lâcher à Besançon ! 

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Du 26 au 28 février, des films marquants, rarement (ou jamais) programmés à Besançon, seront présentés au petit Kursaal, au FJT des Oiseaux et au cinéma Victor Hugo, autour du "bien-vivre ensemble" et de la lutte contre les discriminations homosexuelles. Le collectif XYZ et l'association La Malle des Indes en sont à l'origine et nous en disent plus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.69
ciel dégagé
le 14/10 à 3h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.8 hPa
Humidité
88 %

Sondage