L'Etat commande 100 TGV à Alstom, le site de Belfort respire

Publié le 22/03/2018 - 17:59
Mis à jour le 22/03/2018 - 20:46

Bonne nouvelle pour le site de Belfort. Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi 22 mars 2018 une commande de 100 TGV d'ici fin juin à Alstom. Ces TGV devraient rentrer en service d'ici 2022.

tgv 001.jpg
Un TGV en gare de Besançon @carvy
PUBLICITÉ

L’État va commander 100 TGV du futur auprès d’Alstom d’ici à fin juin, a annoncé jeudi le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, lors d’un point presse du comité de suivi de la fusion entre Alstom et Siemens. « Nous confirmons la commande par l’État de 100 TGV du futur. Cette commande doit passer devant le conseil d’administration de SNCF Mobilités soit fin avril, soit fin juin. En tout état de cause, la décision est prise, elle sera effective », a déclaré le ministre.

Bonne nouvelle pour Belfort

Cette prochaine génération de TGV qui pourrait entrer en service en 2022 est développée par Alstom et la SNCF. Le TGV du futur est vu par les salariés d’Alstom comme un projet prioritaire qui pourrait permettre de pérenniser le site de Belfort et faire face à la concurrence, notamment celle du géant chinois CRC. « Je pense que c’est une bonne nouvelle pour le site de Belfort et pour le site de La Rochelle. Je pense que c’est important d’entendre que cette nouvelle-là est confirmée », a affirmé Bruno Le Maire.

Le Maire de Belfort Damien Meslot n’aura pas tardé à réagir à l’annonce de qu’il pense être une « excellente nouvelle« . Il dit tout de même rester « très vigilant sur le cadencement de la production de ces TGV », qui devra correspondre à un rythme de « 10 à 12 TGV par an ».

Un contexte de fusion entre Alstom et Siemens

Le constructeur ferroviaire Alstom doit être repris par l’allemand Siemens pour donner naissance au numéro deux mondial du matériel ferroviaire roulant et au numéro un de la signalisation ferroviaire. Siemens apportera ses activités ferroviaires et signalisation à Alstom, en échange de la moitié du capital du français, dont il pourra dépasser les 50,5 % du capital après quatre ans. Il sera majoritaire au conseil d’administration. Alstom emploie actuellement 32 800 salariés, dont 9 000 en France. 

Avec AFP

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.7
légère pluie
le 20/06 à 12h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1014.71 hPa
Humidité
65 %

Sondage