Ligne aérienne Dole-Paris : Christophe Perny jette l’éponge

Publié le 28/05/2013 - 11:34
Mis à jour le 15/04/2019 - 11:52

Pourtant votée par le Conseil général du Jura en janvier dernier, la ligne aérienne Dole-Jura Paris-Orly ne verra finalement pas le jour. Son président Christophe Perny a indiqué y renoncer. Une décision liée aux nombreuses réactions hostiles, et principalement à celle de la présidente de la région Franche-Comté, Marie-Guite Dufay.

capture_decran_2013-01-28_a_16.11.00.png
Le PS Christophe Perny, président du conseil Général du Jura, ne cache pas sa volonté de développer l'aéroport Dole Jura © archives cg39

totalement abandonnée

PUBLICITÉ

Tout était pourtant programmé : l’avion – un « Airchild Swearingen Metroliner » de 19 places -, les vols – quatre rotations en semaine du lundi au vendredi -, le prix – 80 euros environ le billet.  Le Conseil général du Jura avait alloué un budget de 370.000 € pour tester cette nouvelle liaison vers la capitale et rendre plus attractif l’aéroport Dole-Jura (lire notre article ci-dessous).

Voté à l’unanimité par l’assemblée départementale le 25 janvier dernier, la mise en place de vols entre l’aéroport Dole-Jura et Paris-Orly suscitait de nombreuses réactions. Apparemment, ce serait celle de Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Franche-Comté, qui aurait pesé dans la balance. Celle-ci s’était insurgée devant la création de cette ligne, voyant là une manière de « tuer » la ligne TGV Lyria déjà menacée.

« A l’issue de plusieurs mois d’échange – et d’écoute réciproque – avec la présidente de Région ainsi qu’avec mes collègues du Doubs et de la Haute-Saône qui sont nos partenaires dans le développement de l’aéroport, j’ai considéré qu’il était plus opportun de retirer cette offre Dole-Paris qui provoquait tant d’émois, afin de mieux privilégier des relations plus fructueuses pour l’essor de cet équipement », a expliqué Christophe Perny, selon nos confrères de l’hebdomadaire jurassien La Voix du jura.

Pour aller plus loin : l’article sur le sujet du 25 mai dernier sur le site de La Voix du Jura ICI

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Tram : fin des perturbations

Tram : fin des perturbations

MIS A JOUR • Depuis 8h ce matin et suite à un incident technique, les lignes de tram T1 et T2 du réseau Ginko subissaient  des perturbations en cette matinée du jeudi 13 juin 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.23
couvert
le 25/06 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1018.84 hPa
Humidité
52 %

Sondage