Alerte Témoin

Ligne TER Sens-Paris : un train de fret déraille, trafic perturbé en Bourgogne

Publié le 19/08/2020 - 17:28
Mis à jour le 19/08/2020 - 17:28

Le déraillement dans l'Yonne d'un train de fret transportant un solvant "sans dangerosité particulière" provoquait ce mercredi 19 août 2020 d'importantes perturbations sur la ligne TER Sens-Paris, a-t-on appris de sources concordantes.

tgv-trains-258285_960_720.jpg
© inkflo via Pixabay

Selon la SNCF, "la sortie des rails d'un essieu d'un wagon à hauteur de St Julien du Sault à 5h30" a rendu inutilisable une voie entre Sens et Laroche-Migennes, le trafic se faisant dans ce sens par autocar.

Les clients au départ de Paris munis d'un billet TER pour Montbard, Dijon ou Lyon peuvent voyager gracieusement à bord des TGV, ajoute la compagnie. Selon la gendarmerie, le wagon-citerne qui a déraillé contenait un solvant "sans dangerosité particulière". "Tout risque est écarté. Toutes les vérifications ont été faites. Il n'y a aucune fuite", a précisé la gendarmerie.

Les pompiers ont également effectué une "levée de doutes" qui a permis de constater qu'aucune fuite n'était en cours. La SNCF précise que le wagon n'est pas couché et que seul l'essieu est sorti du rail. Le wagon sera relevé dans la nuit de mercredi à jeudi mais le trafic pourrait rester perturbé jusqu'à vendredi en raison de travaux nécessaires sur la voie, selon la SNCF, qui précise que le train pesait 1.500 tonnes et était formé de 35 wagons. L'origine du déraillement est inconnue.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.88
    légère pluie
    le 24/09 à 12h00
    Vent
    5.45 m/s
    Pression
    1008 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage