Lorèn et Eliott cherchent la petite bête aux Mots Doubs

Publié le 18/09/2015 - 22:02
Mis à jour le 30/11/2015 - 13:13

Deux élèves de 3e du collège Lumière à Besançon se sont rendus au salon du livre les  Mots Doubs ce vendredi à la Gare d'Eau de Besançon. À défaut d'avoir pu rencontrer  la souris enquêtrice "Géronimo Stilton", ils se sont penchés sur  d'autres "bêtes" avec l'auteur de BD bisontin François Roussel. Rencontre.

Le chapiteau des Mots Doubs a connu une très bonne affluence ce vendredi 18 septembre. Il y avait foule devant le stand de dédicaces de Pierre-Emmanuel Schmitt. Une "ambiance détendue et conviviale" qui fait le succès du festival du livre à la Gare d'Eau tous les ans à la même époque. Mais il y avait aussi des plus jeunes et des collégiens comme quatre élèves  de la 3°B du collège Lumière de Besançon qui ont rencontré deux auteurs. Lorèn et Eliott ont interviewé l'auteur de BD François Roussel. 

Vous sortez le 7e tome de la BD "Des Bêtes", comment trouvez-vous encore de l'inspiration avec les animaux ?

 "Depuis tout petit j'aime les animaux. En grandissant, j'ai continué à les dessiner et j'aime les avoir comme personnages. C'est devenu très naturel en fait.  Pour moi, l'inspiration vient en travaillant et en cherchant des idées. Il n'y rien qui vient tout seul. Pour un album j'écris 200 histoires pour en garder 40. Pour faire une BD il faut 6, 8 mois pour la finaliser entièrement  C'est avant tout du travail d'écriture. Je conserve ensuite les meilleures histoires".

Comment commencez-vous à écrire ?

"Ma technique, c'est de feuilleter tout doucement mes livres d'animaux et je regarde les photos. Quand une image me fait vibrer et me rappelle quelque chose,  je commence à écrire.  La nature est beaucoup plus sauvage telle que je la montre, je ne sais pas si vous avez déjà regardé des documentaires animaliers, c'est terrifiant. (…) Les animaux me permettent de raconter toutes sortes d'histoires. J'aime bien les animaux, mais vous savez, j'aime bien les humains aussi !" 

Il y a beaucoup d'humour dans vos albums…

Oui ! J'essaie de placer deux niveaux d'humour, un pour les enfants et un autre pour les parents ! Des histoires pour adultes qui soient aussi lisibles par les enfants…

 Que vous apportent les rencontres avec vos lecteurs, comme ici aux Mots Doubs ?

"C'est la quatrième ou la cinquième fois que je viens aux Mots Doubs. Quand on est régional on vend bien, entre 120 et 140 albums, surtout quand on a une nouveauté. Et puis, quand on rencontre les lecteurs, il y a un vrai retour, des réflexions des lecteurs. Ceux qui découvrent et qui se marrent en lisant la BD.  Il y a des vraies réactions et ça fait plaisir ! Cela change des réactions de sa famille, car pour ma maman, je suis le meilleur.  Vous savez, un auteur  de BD passe beaucoup de temps chez lui tout seul ou dans son atelier. On  peut se demander parfois pourquoi on fait tout ça. On trouve une partie de la réponse ici. C'est bien de voir des vraies gens…" 

  • François Roussel est présent ce samedi et une partie du dimanche sur le stand BD des Mots Doubs juste avant l'espace jeunesse.
  • Samedi, Iliès et Augustin seront à la rencontre d'Arthur Ténor...
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un vase « exceptionnel » découvert dans les fouilles d’Autun

Un vase "exceptionnel" en verre ouvragé de la fin de l'époque romaine a été mis au jour à Autun en Saône-et-Loire lors des fouilles des 230 sépultures d'une importante nécropole, a annoncé vendredi 13 novembre 2020 l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

La Rodia « met le paquet » pour continuer de faire vivre les musiques actuelles à Besançon

VIDEOS • Le deuxième confinement est en cours et La Rodia n'a pu rouvrir ses portes au public que pour quelques courtes soirées au début de l'été. Mais que se passe-t-il à l'intérieur ? Le public n'y a pas accès, pour autant, c'est une véritable fourmilière ! Entretien le 12 novembre dernier avec Manou Comby, directeur de la structure et Simon Nicolas, chargé de communication.

A Besançon, la Nuit européenne des musées se fera quand-même… mais en ligne

#NuitDesMuséesChezNous • Dans le contexte de la reprise de l'épidémie de Covid-19 et du reconfinement, l'édition 2020 de la Nuit européenne des musées n'aura pas lieu dans sa forme habituelle. La manifestation est certes maintenue pour le samedi 14 novembre, mais elle est rebaptisée "La Nuit des musées numériques" ou #NuitDesMuséesChezNous. Les musées du Centre de Besançon, musée du Temps et musée des beaux-arts et d’archéologie seront "ouverts" au public en manque de culture et de découverte, dès la tombée de la nuit...

Envie de bouquiner ? Lancement du « click and collect » dans les bibliothèques municipales de Besançon

Fermées jusqu’à nouvel ordre en raison du confinement et de la crise sanitaire, les bibliothèques municipales proposeront un service de prêt à emporter en "click and collect" à partir du vendredi 6 novembre 2020 à 14h… dans le respect des mesures sanitaires, bien sûr !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.22
ciel dégagé
le 28/11 à 3h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
79 %

Sondage