L'Union nationale des professions libérales appelle à la mobilisation le 30 septembre

Publié le 25/09/2014 - 10:19
Mis à jour le 26/09/2014 - 12:15

L’UNAPL (Union nationale des professions libérales) rejette fermement "la déréglementation" de certaines professions libérales contenues dans le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat » et dénonce une mesure "démagogique préjudiciable aux consommateurs". C'est pourquoi elle appelle à une grand mobilisation national le 30 septembre 2014 sous la forme d'une "journée sans professions libérales".

capture_decran_2014-09-25_a_10.18.31.png
capture_decran_2014-09-25_a_10.18.31.png
PUBLICITÉ

L’UNAPL a pour objectif de défendre le principe des professions réglementées « parce qu’il est protecteur pour les consommateurs, et en particulier les plus fragiles d’entre eux »

Selon cette union, l’ouverture du capital des entreprises libérales aux groupes financiers, prévue par le projet de « Croissance et pouvoir d’achat » « va créer des monopoles capitalistiques dont le seul objet sera de pousser les usagers à consommer plus et à payer toujours plus cher. Ce dont ils sont protégés aujourd’hui, puisque les professionnels sont indépendants et que leurs tarifs sont administrés. » 

Dans son communiqué, l’UNAPL déclare que « Le projet du gouvernement est une aberration économique et sociale, parce qu’il va détruire des emplois, car les professions libérales représentent 2 millions d’emplois dont 1 million d’emplois salariés de proximité, et parce que la situation catastrophique des finances publiques devrait, au contraire, l’inciter à aller plus loin dans la délégation des missions de service public aux professionnels libéraux réglementés. »

Selon l’union, « Il est totalement démagogique de faire croire aux Français que la démolition d’un secteur économique pourvoyeur d’emplois, de cotisations sociales et de rentrées fiscales, va rendre service au pays et améliorer leur pouvoir d’achat, alors que ce problème est lié à la persistance du chômage et à la hausse des prélèvements obligatoires, notamment fiscaux. » 

Les professionnels libéraux, qui sont « favorables à des évolutions, pourvu qu’elles soient concertées, équitables avec le secteur public et aillent dans le sens de la modernisation et de la simplification », demandent au gouvernement de revoir sa copie. 

L’UNAPL appelle à une grande mobilisation nationale le 30 septembre sous la forme d’« une journée sans professions libérales ».

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Valoriser la place des aînés dans la société : le Département du Doubs et ses partenaires s’engagent

Valoriser la place des aînés dans la société : le Département du Doubs et ses partenaires s’engagent

La Semaine Bleue a pour vocation à valoriser la place des aînés dans la société. Le Département du Doubs, avec ses partenaires, place cet enjeu au cœur de ses missions quotidiennes en consacrant notamment la plus grande part de son budget à l’autonomie des personnes ou encore, en présidant la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CDFPPA).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.54
légère pluie
le 15/10 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1007.1 hPa
Humidité
89 %

Sondage