Lycée Condé : une enseignante hospitalisée

Publié le 03/09/2015 - 18:04
Mis à jour le 03/09/2015 - 18:04

Une enseignante du lycée bisontin a dû être hospitalisée ce 2 septembre en urgence après la réunion avec le Recteur qui a eu lieu le matin même, suite à un mouvement de grève entamé la veille. Elle n'aurait pas supporté le rejet de la demande d'ouverture d'une enquête administrative selon le syndicat FSU.

Malaise avec la direction

PUBLICITÉ

Le mouvement de grève du personnel enseignant avait été décidé en raison d’un climat de souffrance au travail et d’accusations de harcèlement de la part du chef d’établissement. « Loin de manifester écoute et compréhension, le recteur a condamné cette « mise en cause publique de l’honneur d’un chef d’établissement », tout comme « l’instrumentalisation » qu’en feraient certains », note le syndicat dans un communiqué, regrettant « les difficultés qu’ont les services rectoraux à prendre les mesures à même de résoudre les dysfonctionnements graves qui touchent certains établissements. »

Une situation due à « la défiance envers les personnels et les organisations syndicale qui les représentent », selon lui. La FSU demande ainsi que toute la lumière soit faite sur la situation du lycée Condé avec saisine du CHSCTA et interpelle en parallèle le ministère pour que soit diligentée une enquête administrative.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.49
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
76 %

Sondage