Alerte Témoin

Maltraitance sur des vaches affamées à Saint-Vit : la Fondation Brigitte Bardot lance un appel

Publié le 07/12/2017 - 15:16
Mis à jour le 08/12/2017 - 11:38

Comme nous vous en informions mercredi 6 décembre 2017, un troupeau de dizaines de vaches est parqué dans un pré ans un état déplorable et manquent cruellement de nourriture à Saint-Vit. Plusieurs bovins ont dû être euthanasiés. Pour les survivants, la Fondation Brigitte Bardot lance un appel à la solidarité ce jeudi. 

01Montbliardevachefoirecomtoise2013001.JPG
©miss dom
PUBLICITÉ

La situation est connue depuis plus d'un an. Les autorités étaient alertées, mais tout s'est accéléré en fin de semaine dernière lorsque les gendarmes sont venus constater l'état des animaux parqués dans un pré de Saint-Vit. Une bénévole de la SPA et le maire de Saint-Vit étaient également présents. 

"L’éleveur refuse depuis 2013 de réaliser les prophylaxies obligatoires sur son bétail"

L'éleveur qui détient un troupeau de 350 bovins disséminé sur Saint-Vit explique qu'il ne peut pas vendre ses animaux, mais qu'il les nourrit bien tous les jours. Les services vétérinaires de l’État de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations ont connaissance des signalements de maltraitance, et ce depuis plusieurs années. "L’éleveur refuse depuis 2013 de réaliser les prophylaxies obligatoires sur son bétail et, à ce titre, les services vétérinaires ont bloqué ses mouvements d'animaux sauf sous laissez-passer vers l'abattoir" a indiqué la préfecture du Doubs. 

"Nous ne pouvons pas les déplacer immédiatement vers nos pensions habituelles" 

Après avoir pris connaissance de cette situation, la Fondation Brigite Bardot vient de faire une proposition à la Direction départementale de la protection des populations afin de récupérer l'ensemble du cheptel. "Cependant, pour des raisons sanitaires, les animaux se trouvent en limitation de mouvement (en raison de la crise FCO). Nous ne pouvons donc pas les déplacer immédiatement vers nos pensions habituelles", indique la Fondation dans un communiqué.

Elle lance un appel à la solidarité afin de trouver une ou plusieurs pensions dans les départements du Doubs ou dans le Jura ou dans l'Ain ou encore en Savoie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Macron veut protéger les agriculteurs

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale et à la veille de l'ouverture du salon de e l'Agriculture qu'il inaugurera, Emmanuel Macron déclare soutenir les agriculteurs et qu'il "ne tolérera aucune violence" à leur encontre. Occasion pour lui de faire le point sur l'interdiction du glyphosate en 2021 et d'aborder les premiers effets de la loi Alimentation. 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.35
couvert
le 22/02 à 21h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
65 %

Sondage