Manifestation : environ 200 personnes mobilisées ce samedi à Besançon

Publié le 29/01/2022 - 18:15
Mis à jour le 29/01/2022 - 20:14

Ils étaient environ 200 à défiler une nouvelle fois à Besançon contre le pass sanitaire et la mise en place du pass vaccinal.

Les opposants au pass vaccinal ont une nouvelle fois manifesté samedi dans plusieurs villes de France cinq jours après l’entrée en vigueur du pass vaccinal. Ils étaient environ 200 à Besançon.

Pass vaccinal : ça change quoi ?

À partir de 16 ans, les Françaises et les Français doivent justifier d'un schéma vaccinal complet et à jour depuis lundi dernier pour accéder aux lieux suivants : activités de loisirs, bars, restaurants, cinémas, salles de sport, piscine, transports interrégionaux.

Le Conseil constitutionnel a validé les possibles vérifications d’identité par cafetiers ou restaurateurs, au nom de l’objectif de “protection de la santé” face à l’épidémie de Covid-19.

Le pass sanitaire est maintenu aux enfants de 12 à 15 ans.

Pour les personnes de plus de 16 ans, le pass sanitaire est maintenu uniquement pour accéder aux hôpitaux, cliniques, établissements médico-sociaux, maisons de retraitres, etc.

Les voyageurs qui ne disposent pas d'un pass vaccinal pourront présenter un test négatif en cas de motif impérieux d'ordre familial ou de santé.

Les personnes non vaccinées qui jusqu'à présent réalisaient des tests pour accéder aux lieux où sont demandés le pass sanitaire ne pourront plus s'y rendre. L'option de se faire tester ne sera donc plus possible.

Pas de pass sanitaire ni vaccinal aux meetings politiques

Dans sa décision de vendredi 21 janvier, le Conseil constitutionnel a fait valoir que les partis politiques ne pourront pas demander au public des meetings politiques la présentation d’un pass sanitaire.

Les organisateurs pourront cependant prendre “toutes mesures de précaution sanitaire utiles, telles que la limitation du nombre de participants, la distribution de masques ou l’aération des salles”, ont précisé les Sages, dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Grand Besançon Métropole reçoit près de 2 millions d’euros pour Besançon

Pour la deuxième année consécutive, Grand Besançon Métropole va recevoir une nouvelle Dotation politique de la Ville (DPV) pour l’année 2022 dont le montant s’élève à 1.813.985 millions d’euros. Les projets prévus avec cette dotation seront soumis au vote des élus de l’agglomération lors du prochain conseil communautaire le 11 mai.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.98
couvert
le 26/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage