Alerte Témoin

Mariage pour tous : Jean-Pierre Chevénement "s'en fiche un peu"

Publié le 01/02/2013 - 18:10
Mis à jour le 01/02/2013 - 18:26

Invité en novembre dernier de l’Emission politique de L’Internaute.com et du Journal du Net, l’ancien ministre, sénateur MRC de Belfort, Jean-Pierre Chevènement avait déclaré au sujet du mariage pour tous qu’il "irait plutôt vers un refus de prendre part au vote", avouant "s’en ficher en peu" compte tenu des immenses problèmes que la France doit résoudre par ailleurs.

1277567010.jpg
Jean-Pierre Chevènement, 73 ans ©carvy

déclaration

Dans cette émission, Jean-Pierre Chevènement a rappelé être à l’origine du Pacs avec sa proposition de loi sur le Cuc (contrat d’union civile) déposée en 1992 et déclaré "Je pense qu’on a résolu quasiment tous les problèmes. Je ne comprends pas très bien la nécessité d’ouvrir le mariage aux couples homosexuels".

Quant à l’adoption par des couples homosexuels, il a estimé que cela ne concernerait en définitive qu’une ou deux douzaines de personnes et que cela "occultait les immenses problèmes que la France doit résoudre par ailleurs", ajoutant "moi au fond, je vais vous dire, je m’en fiche un peu, mais je pense qu’on occulte l’essentiel à travers des projets dits sociétaux qui ne répondent pas vraiment aux aspirations de la masse. La masse est préoccupée de sa sécurité, de son avenir, de l’avenir de ses enfants et pas très préoccupée de ce genre de choses."

Il a conclu en affirmant son opposition aux homophobes et sa volonté de ne pas se laisser instrumenter par la droite, déclarant "pour être en règle avec ma conscience cartésienne, je pense que j’irai plutôt vers un refus de prendre part au vote."

Jean-Pierre Chevènement invité en novembre 2012 de l’Emission politique de L’Internaute.com et du Journal du Net, écoutez.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Liste identique pour Anne Vignot et campagne "sobre"

Municipale Besançon • Arrivée en tête au soir du 15 mars 2020, Anne Vignot  mène la liste "Besançon par nature" (EELV - PS - PC - Génération.s). Elle  sera face à Ludovic Fagaut et Éric Alauzet pour une triangulaire au second tour de l'élection municipale du 28 juin. La liste, identique à celle du premier tour, a été confirmée à la préfecture du Doubs vendredi dernier...

Ludovic Fagaut confirme sa liste « Besançon Maintenant ! » : ce sera une triangulaire

Ce sera donc une triangulaire. Arrivé en seconde position derrière Anne Vignot (EELV - PS - PC Génération.s) avec 23,59% des suffrages exprimés et 1.900 voix d'écart, le LR Ludovic Fagaut a déposé sa liste "Besançon Maintenant" pour le second tour du 28 juin. Il n'y aura donc pas d'alliance avec Éric Alauzet. Les Bisontins devront choisir entre trois listes.

Second tour des municipales : mode d’emploi

Un second tour est nécessaire dans 15 % des communes en France. Si tout va bien, les électeurs de près de 5.000 communes françaises seront invités à voter le dimanche 28 juin 2020 pour ce deuxième tour des élections municipales qui auraient dû se tenir le 22 mars si le Coronavirus n'était pas passé par là. Comment cela va-t-il s'organiser ? Réponses à toutes vos questions…

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.

Le marcheur Collomb s’allie aux Républicains à Lyon : de quoi donner des idées à Besançon ?

Le maire de Lyon et ex-ministre de l'Intérieur décide de s'allier avec François-Noël Buffet, le candidat LR. Un retrait des élections métropolitaines de Lyon pour faire barrage aux écologistes.. En échange le LR Étienne Blanc, proche de Wauquiez, laisse la tête de liste à la mairie de Lyon à Yann Cucherat, protégé de Gérard Collomb. Une situation inédite en Macronie.

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

« La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert, une décision majeure pour l’économie régionale » (M-G Dufay)

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.  Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, "il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.7
partiellement nuageux
le 03/06 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
95 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune