Maroquinerie : Hermès inaugure sa quinzième manufacture en France, à Héricourt

Publié le 01/04/2016 - 14:09
Mis à jour le 01/04/2016 - 18:25

Le groupe de luxe Hermès a inauguré vendredi une nouvelle manufacture à Héricourt (Haute-Saône), sa quinzième sur le territoire français entièrement dévolue à la maroquinerie, afin de répondre à la forte demande mondiale pour ses sacs-à-main.

 ©
©

Un ruban orange, la couleur emblématique d'Hermès, a été symboliquement coupé devant le site en activité depuis l'automne, où 93 artisans selliers-maroquiniers oeuvrent, au coeur de la petite ville de 10.000 habitants, a constaté l'AFP.

"Un savoir-faire que le monde entier nous envie"

"Ouvrir une manufacture sur le sol français" peut être considéré comme un "obstacle, que beaucoup contournent par les délocalisations", a souligné le dirigeant du groupe Axel Dumas en rendant hommage aux salariés et à "l'importance de leur savoir-faire que le monde entier nous envie". "Il faut répondre à la demande, et la demande pour nos produits est forte", a-t-il ajouté, alors que la Maroquinerie-Sellerie, première activité d'Hermès avec 47% de son chiffre d'affaires total, a progressé de 12,6% en 2015, pour atteindre 2,27 milliards d'euros.

"Nous avons été séduits par ce site chargé d'histoire"

La nouvelle manufacture d'Héricourt, située entre entre Besançon et Belfort, est implantée sur un site désaffecté de tissage, les anciennes filatures du Pâquis.

"Nous avons été séduits par ce site chargé d'histoire, la filature a fermé il y a vingt ans et avait compté jusqu'à 800 salariés. C'était une friche dont nous avons démoli une partie et réhabilité le reste, et qui garde donc la trace du passé", a déclaré Guillaume de Seynes, directeur général du groupe.

"C'est la renaissance d'un site industriel, une chance pour la ville et la communauté des communes", a salué le maire d'Héricourt, Fernand Burkhalter. La manufacture est pour l'instant uniquement consacrée à la production du sac-à-main iconique "Kelly" - en référence à la princesse Grace Kelly - un des plus demandés de la marque et dont le modèle de taille moyenne coûte environ 4.500 euros.

Un troisième projet prévu en Franche-Comté

Ce site est le deuxième d'Hermès dans la région avec la manufacture de Seloncourt ouverte en 1996 et qui emploie 240 personnes. Un troisième projet est prévu en Franche-Compté, la manufacture de l'Allan, qui devrait ouvrir ses portes fin 2017.

Ce pôle franc-comtois de maroquinerie devrait à terme compter un total de 780 salariés. Les salariés sont notamment formés localement en partenariat avec l'École Boudard (à Bethoncourt) et le Lycée des Huisselets (à Montbéliard).

Hermès emploie un total de 12.244 personnes, dont 7.461 en France.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.83
légère pluie
le 22/05 à 3h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %