Mauvaise passe pour La Grande Récré, qui ferme 20% de ses magasins en France

Publié le 26/05/2018 - 14:37
Mis à jour le 27/05/2018 - 21:31

L'enseigne de jouets La Grande Récré a annoncé vendredi la fermeture de 20 % de ses magasins en France, confirmant la fragilité d'un secteur en pleine restructuration et présageant un Noël compliqué, selon les professionnels. 

logo-la-grande-recre-.jpg
logo-la-grande-recre-.jpg
PUBLICITÉ

Propriétaire de la marque, le groupe français Ludendo avait été placé en redressement judiciaire à la mi-mars en raison de difficultés commerciales et financières. Sa dette, de l'ordre de 150 millions d'euros, va être échelonnée sur dix ans. Sa période d'observation de six mois, décidée en mars par le tribunal de commerce, a été maintenue lors d'une audience intermédiaire le 14 mai.

"On a fait le calcul des magasins qui sont peu, voire très peu, rentables et ceux qui ne sont pas rentables du tout. On va progressivement mais rapidement fermer, à partir du mois prochain, 53 magasins en France", soit 20 % du réseau de son enseigne-phare, a annoncé vendredi un porte-parole de Ludendo à l'AFP, confirmant une information du Figaro.

  • Selon cette même source, "une quarantaine d'emplois" seront supprimés au siège de Ludendo, mais le nombre total de postes directement concernés n'est pas encore dévoilé.

Au total 199 magasins, dont 88 franchises, resteront ouverts après ce plan. 

Rentabilité en berne

Fondé en 1977 par Maurice Grunberg, Ludendo, numéro 2 en France derrière Toys'R'Us, est spécialisé dans le commerce des jeux, des jouets, de la fête et des loisirs pour l'enfant et la famille. 

Avec un chiffre d'affaires sous enseignes de 460 millions d'euros en 2017, il compte parmi les grands du jouet en Europe, avec près de 400 magasins dans le monde, 2.500 collaborateurs directs et 100 franchisés.

Mais Ludendo, détenu à 62 % par la holding familiale, peine à redresser sa rentabilité depuis plusieurs années. Fin 2015, déjà, le groupe, après avoir cédé son enseigne Hamleys, avait été placé en procédure de sauvegarde financière accélérée afin de régler un litige avec un de ses créanciers.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.66
partiellement nuageux
le 23/10 à 9h00
Vent
0.16 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
66 %

Sondage