Alerte Témoin

McEnroe : "C’est ton père, Julien"

Publié le 25/01/2014 - 18:02
Mis à jour le 25/01/2014 - 18:10

Avec "Le tennis est un sport romantique", le Bisontin Arnaud Friedmann signe un roman à l’histoire fort originale, mettant en scène à Besançon une jeune mère et son fils qui, tous deux, vivent dans l’ombre du tennisman américain John McEnroe.

2014-01-25-livre_friedmann_tennis.jpg
©dr

livre

Le récit débute le 10 juin 1984 à Besançon, alors que la télévision diffuse en direct la finale de Roland-Garros opposant John McEnroe, alors N°1 mondial de tennis, à Ivan Lendl. Julien, 5 ans, est devant le petit écran et soutient le "gentil", Lendl, plutôt que l’autre tennisman, qu’il surnomme le "méchant". C’est alors qu’Hélène, sa mère, lui annonce que le grand joueur américain qui vient de perdre le match n’est autre que… son père !
 
Au fil des 283 pages du roman, on voit Julien grandir, se mettre au tennis, commencer à s’intéresser à la gente féminine, faire face aux problèmes de sa mère, débuter sa vie d’homme, le tout scandé par les matchs d’un père fantasmé. Sur fond d’années 1980-1990, entre réélection de François Mitterrand et chute de Ceausescu, le lecteur se retrouve plongé dans "un roman d’initiation très contemporain, tendre et doucement cynique, servi par des personnages écrits à la volée". Au fait, Julien est-il vraiment le fils de Mc Enroe ? Vous ne le saurez qu’à la fin du livre.
 
"Le tennis est un sport romantique" est le sixième roman d’Arnaud Friedmann, né à Besançon en 1973. 
 

En pratique :

Arnaud Friedmann, "Le tennis est un sport romantique", JC Lattès, août 2013, 17 euros. En vente en librairie.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...

Quoi de neuf au musée Courbet et à la ferme de Flagey cet été ?

PUBLI-INFO • Le musée Courbet à Ornans a rouvert ses portes au public en juin 2020. Quant à la ferme Courbet à Flagey, elle accueillera de nouveau les visiteurs à partir du 4 juillet. Durant l'été, de nombreux rendez-vous sont à ne pas manquer au pays du peintre… Suivez le guide !

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.

Quoi de neuf dans les musées du Centre de Besançon cet été ?

PUBLI-INFO • Jusqu'au 31 août 2020, les musées du Centre de Besançon (musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, musée du Temps et Maison natale du Victor Hugo) sont gratuits… et ce n'est pas tout ! Des visites nocturnes et commentées permettent aux visiteurs de découvrir ces musées incontournables sous un autre regard. L'occasion de faire le plein de culture sans modération ! Nicolas Surlapierre, directeur des musées du Centre nous en dit plus…

Commerces menacés : l’association BBRBU interpelle les candidats à la mairie de Besançon

L'association des Bars, Boîtes, Resto de Besançon Unis a publié ce dimanche 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, un lettre ouverte destinée aux trois candidats au second tour de l'élection municipale à Besançon. Le but : attirer leur attention sur les commerces menacés de fermeture dans les mois à venir et les inviter à s'engager officiellement à soutenir leur projet d'événement musical en septembre prochain.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite initier la première édition du festival Besan’Sons en septembre prochain

Dans un communiqué du 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, le candidat de la droite et du centre à l'élection municipale de Besançon Ludovic Fagaut, annonce, s'il est élu, la première édition du festival Besan'Sons en septembre prochain "pour combler les attentes des passionnés de toutes les esthétiques musicales qui font la diversité de notre culture bisontine."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.16
    partiellement nuageux
    le 04/07 à 12h00
    Vent
    2.63 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    37 %

    Sondage