Méningite : plus de 13.000 étudiants déjà vaccinés

Publié le 28/01/2017 - 09:46
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:52

Plus de 13.000 étudiants et personnels du campus de Dijon ont été vaccinés contre la méningite depuis le 4 janvier, dans le cadre d’une vaste campagne lancée après trois cas d’infection, dont deux mortels. À partir du 13 février, la campagne de vaccination se poursuivra selon de nouvelles modalités.

Au total, 13.144 personnes ont été vaccinées, précise dans un communiqué l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, qui compte atteindre l'objectif de 30.000 injections d'ici la fin mars.

Début janvier, la campagne de vaccination s'est concentrée sur le pôle économie-gestion de l'université puis la faculté de droit et lettres, filières que fréquentaient les deux étudiantes décédées d'une méningite à méningocoque de type W135, entre octobre et décembre. L'état du troisième malade a évolué favorablement. L'opération s'est ensuite étendue au reste du campus.

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l'environnement, mais se transmet par la salive. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).

La France a déjà connu des campagnes de vaccination massives contre la méningite au cours des années 2000, touchant plusieurs centaines de milliers de personnes dans certains départements.

(Source AFP)

Infos pratiques :

Le centre de vaccination installé au Multiplex, sur le site du campus Montmuzard de Dijon sera fermé du lundi 30 janvier, 17h, jusqu’à la fin de la semaine. Du lundi 6 février, 9h, au vendredi 10 février, 13h, le Multiplex accueillera de nouveau, pour une dernière semaine, les personnels et étudiants qui souhaitent se faire vacciner contre le méningocoque et qui n’ont pas été en mesure de le faire au cours des trois premières phases du dispositif.

À partir du 13 février, ce dispositif exceptionnel organisé depuis le 4 janvier sera levé, mais la campagne de vaccination se poursuivra suivant de nouvelles modalités.

Jusqu’à la fin du mois de mars, deux points de rendez-vous pour bénéficier de cette vaccination gratuite, l’un sur le campus, l’autre au centre-ville :

  • Au centre de prévention et de santé universitaire de l’université : 6A rue du recteur Marcel-Bouchard, à Dijon, de 13h à 15h (fermeture du 20 au 24 février 2017).
  • Au centre départemental de vaccination : 1 rue Nicolas-Berthot, à Dijon, de 9h à 17h.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La ville de Dijon accueillera le Téléthon 2022

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, en présence de Stéphanie VacherotT, conseillère municipale déléguée en charge du handicap et de l’inclusion, et Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’association AMF-Téléthon, a lancé lundi 14 novembre 2022 la mobilisation dijonnaise pour l’édition 2022 du Téléthon.

Doubs : deux " vendredis de la santé ", pilotés par l’ARS, se tiendront à Besançon et Pontarlier

Médecin traitant, continuité des soins, attractivité des métiers de la santé, prévention : autant de mots-clés évoquant les grands enjeux de la santé aujourd’hui pour les Français. Des défis qui sont aussi les points de départ d'une réflexion voulue par le président de la République dans le cadre du Conseil national de la refondation en santé. Ce CNR Santé ouvre une vaste concertation au plus près du terrain dans toutes les régions. En Bourgogne-Franche-Comté, elle se tient à partir du 18 novembre et jusqu’au 9 décembre.

Crise " sans précédent " au CHU de Besançon : le Collectif de défense de la santé du Doubs tire la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 13 novembre 2022, le CoDéS 25, Collectif de défense de la santé du Doubs, alerte la population et les pouvoirs publics sur "l’état de crise sans précédent" que subit le CHU de Besançon. Il affirme par la même occasion rejoindre l’appel lancé par Laurent Thinès, neurochirurgien et chef de service en Neurochirurgie et chirurgie de la douleur et du rachis au CHU de Besançon, membre des collectifs inter-hôpitaux, à "un sursaut citoyen pour ne pas accepter l’agonie du système de santé en France".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.55
couvert
le 28/11 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %