Méningite : plus de 13.000 étudiants déjà vaccinés

Publié le 28/01/2017 - 09:46
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:52

Plus de 13.000 étudiants et personnels du campus de Dijon ont été vaccinés contre la méningite depuis le 4 janvier, dans le cadre d’une vaste campagne lancée après trois cas d’infection, dont deux mortels. À partir du 13 février, la campagne de vaccination se poursuivra selon de nouvelles modalités.

Au total, 13.144 personnes ont été vaccinées, précise dans un communiqué l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, qui compte atteindre l'objectif de 30.000 injections d'ici la fin mars.

Début janvier, la campagne de vaccination s'est concentrée sur le pôle économie-gestion de l'université puis la faculté de droit et lettres, filières que fréquentaient les deux étudiantes décédées d'une méningite à méningocoque de type W135, entre octobre et décembre. L'état du troisième malade a évolué favorablement. L'opération s'est ensuite étendue au reste du campus.

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l'environnement, mais se transmet par la salive. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).

La France a déjà connu des campagnes de vaccination massives contre la méningite au cours des années 2000, touchant plusieurs centaines de milliers de personnes dans certains départements.

(Source AFP)

Infos pratiques :

Le centre de vaccination installé au Multiplex, sur le site du campus Montmuzard de Dijon sera fermé du lundi 30 janvier, 17h, jusqu’à la fin de la semaine. Du lundi 6 février, 9h, au vendredi 10 février, 13h, le Multiplex accueillera de nouveau, pour une dernière semaine, les personnels et étudiants qui souhaitent se faire vacciner contre le méningocoque et qui n’ont pas été en mesure de le faire au cours des trois premières phases du dispositif.

À partir du 13 février, ce dispositif exceptionnel organisé depuis le 4 janvier sera levé, mais la campagne de vaccination se poursuivra suivant de nouvelles modalités.

Jusqu’à la fin du mois de mars, deux points de rendez-vous pour bénéficier de cette vaccination gratuite, l’un sur le campus, l’autre au centre-ville :

  • Au centre de prévention et de santé universitaire de l’université : 6A rue du recteur Marcel-Bouchard, à Dijon, de 13h à 15h (fermeture du 20 au 24 février 2017).
  • Au centre départemental de vaccination : 1 rue Nicolas-Berthot, à Dijon, de 9h à 17h.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.33
couvert
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
59 %