Meurtre de Mamadou : la quasi-totalité des suspects s’est rendue

Publié le 03/05/2017 - 20:58
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:01

La quasi-totalité des personnes recherchées dans le cadre de l'enquête ouverte après le meurtre de l'agent de sécurité du Styl, Mamadou-Lamine Diedhiou, s’est rendue. Après l'auteur présumé des coups de couteau, puis l'homme à l'origine de la rixe, ce sont quatre nouveaux suspects qui se sont présentés d'eux-mêmes, ce mercredi 3 mai 2017, au commissariat de Besançon en compagnie de leurs avocats.

dsc_1477.jpg
©
PUBLICITÉ

Cette tragique histoire a débuté dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 avril 2017 lorsqu’un homme de 35 ans, pourtant client habitué de la discothèque Le Styl, s’est vu refuser l’entrée de l’établissement. Selon sa version, il aurait alors appelé son frère pour qu’il le rejoigne sur place afin d’insister pour entrer, avant de perdre son sang froid et de frapper l’agent de sécurité de 35 ans, au visage.

D’autres individus se seraient alors mêlés à la rixe et l’un d’eux, âgé de 24 ans, a sorti un coup, portant deux coups francs au cœur et à la cuisse du vigile. La victime est ensuite décédée d’une importante hémorragie.

L’ensemble de la rixe a été filmé par les caméras de vidéosurveillance du Styl et les sept personnes suspectées d’avoir pris part à cette agression ont très vite été identifiées. Recherchés, les suspects ont donc jugé plus judicieux de se rendre.

Un seul individu manque encore à l’appel, mais les principaux protagonistes sont en garde à vue pour « complicité d’homicide volontaire », dont les deux frères à l’origine de la rixe. L’auteur présumé des coups de couteau a pour sa part été mis en examen et écroué, mercredi 26 avril 2017, pour « homicide volontaire ».

Les investigations des enquêteurs de la sûreté départementale se poursuivent pour déterminer le déroulement précis des faits et l’implication exacte de chacun.???

Rappel des faits ci-dessous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

videur mort styl'

Meurtre de Mamadou : deux incarcérations supplémentaires

Meurtre de Mamadou : deux incarcérations supplémentaires

L'homme à l'origine de la rixe qui a coûté la vie à Mamadou-Lamine Diedhiou, devant la discothèque le Styl à Besançon le 23 avril 2017, et un autre individu qui a également pris part à la bagarre ont été mis en examen pour "complicité de meurtre" ce jeudi 4 mai 2017 par une juge d'instruction de Besançon et placés en détention provisoire.

Une marche blanche pour Mamadou-Lamine Diedhiou

Une marche blanche pour Mamadou-Lamine Diedhiou

Les proches de l'agent de sécurité tué de deux coups de couteau dans la nuit du 22 au 23 avril au centre-ville de Besançon organisent une marche "pacifique" ce samedi 29 avril 2017 à 15h au départ de la place du huit septembre.

Videur tué à coups de couteau : l’agresseur mis en examen et écroué

Videur tué à coups de couteau : l’agresseur mis en examen et écroué

L'autopsie pratiquée ce mercredi 26 avril 2017 dans la matinée a révélé que le coup de couteau porté au cœur de la victime avait provoqué l'hémorragie mortelle lors de la rixe survenue dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 avril 2017 devant une boite de nuit au centre-ville de Besançon. Le meurtrier présumé qui s'est rendu n'est pas le client qui avait été éconduit dans un premier temps pa le vigile. L'auteur des coups de couteau a été présenté à un juge d'instruction. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué 

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.84
ciel dégagé
le 20/09 à 15h00
Vent
6.13 m/s
Pression
1020.21 hPa
Humidité
44 %

Sondage