Meurtre de Mamadou : deux incarcérations supplémentaires

Publié le 04/05/2017 - 20:44
Mis à jour le 06/05/2017 - 11:37

L’homme à l’origine de la rixe qui a coûté la vie à Mamadou-Lamine Diedhiou, devant la discothèque le Styl à Besançon le 23 avril 2017, et un autre individu qui a également pris part à la bagarre ont été mis en examen pour « complicité de meurtre » ce jeudi 4 mai 2017 par une juge d’instruction de Besançon et placés en détention provisoire.

 ©
©

L'auteur des coups de couteau de couteau avait déjà été mis en examen en fin de semaine dernière pour "homicide volontaire" et écroué.

Trois autres personnes qui ont participé à la rixe seront présentées devant le pôle de l'instruction vendredi 5 mai 2017 en vue de leur mise en examen.
Rappel des faits ci-dessous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

videur mort styl'

Meurtre de Mamadou : la quasi-totalité des suspects s’est rendue

La quasi-totalité des personnes recherchées dans le cadre de l’enquête ouverte après le meurtre de l’agent de sécurité du Styl, Mamadou-Lamine Diedhiou, s’est rendue. Après l’auteur présumé des coups de couteau, puis l’homme à l’origine de la rixe, ce sont quatre nouveaux suspects qui se sont présentés d’eux-mêmes, ce mercredi 3 mai 2017, au commissariat de Besançon en compagnie de leurs avocats.

Une marche blanche pour Mamadou-Lamine Diedhiou

Les proches de l’agent de sécurité tué de deux coups de couteau dans la nuit du 22 au 23 avril au centre-ville de Besançon organisent une marche « pacifique » ce samedi 29 avril 2017 à 15h au départ de la place du huit septembre.

Videur tué à coups de couteau : l’agresseur mis en examen et écroué

L’autopsie pratiquée ce mercredi 26 avril 2017 dans la matinée a révélé que le coup de couteau porté au cœur de la victime avait provoqué l’hémorragie mortelle lors de la rixe survenue dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 avril 2017 devant une boite de nuit au centre-ville de Besançon. Le meurtrier présumé qui s’est rendu n’est pas le client qui avait été éconduit dans un premier temps pa le vigile. L’auteur des coups de couteau a été présenté à un juge d’instruction. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué 

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.07
nuageux
le 25/05 à 3h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
99 %