Meurtre d'une Bisontine : elle demandait des précisions sur son passé judiciaire

Publié le 10/01/2017 - 19:02
Mis à jour le 12/01/2017 - 10:28

L’homme qui s’est rendu à la police après avoir tué sa compagne, à Besançon, a été mis en examen et incarcéré. La victime a succombé à une dizaine de coups de couteau après une dispute portant sur le passé judiciaire de son compagnon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Dimanche 8 janvier 2017, un Bisontin de 33 ans s'est rendu au commissariat de Besançon avec des proches pour avouer le meurtre de sa compagne, avec laquelle il vivait depuis six mois.

Dans la foulée, les policiers retrouvaient le corps de la malheureuse à son domicile, rue Claude Debussy dans le quartier Palente de Besançon. L'autopsie pratiquée ce mardi 10 janvier 2017 a permis d'établir que cette femme de 40 ans avait succombé à 13 coups de couteau portés au niveau du cou et du thorax. Dans sa fureur, l’agresseur l’a également rouée de coups, lui brisant le nez, la mâchoire et une orbite.

Selon les premiers éléments de l'enquête de police, le quadragénaire se serait acharné sur sa compagne lors d'une dispute conjugale portant sur son passé judiciaire.

Huit ans de prison pour viol

La victime souhaitait avoir des précisions sur le sujet, ce qui aurait provoqué la colère de son ami, qui était sorti de prison il y a moins d'un an, en février 2016, après une condamnation par la cour d'assises à 8 ans de prison pour viol. Précédemment, il avait également été condamné pour des violences.

Présenté ce mardi 10 janvier 2017 devant le parquet de Besançon, l'homme a été mis en examen par un juge d’instruction pour "homicide volontaire sur conjoint", puis placé en détention provisoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.01
légère pluie
le 20/05 à 21h00
Vent
0.57 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %