Mobilisation pour la culture : 250 manifestants à Besançon

Publié le 04/03/2021 - 10:00
Mis à jour le 04/03/2021 - 11:19

Les organisations de spectacle lancent un appel unitaire à la mobilisation ce jeudi 4 mars 2021 pour les "un an" des premières annulations de spectacle Ils étaient environ 170, dont de nombreux intermittents, réunis en milieu de matinée au kiosque Granvelle à Besançon. Ils réclament une vraie vision d'ici cet été et des perspectives plus claires...

"Restons éveillés", 'Encore Debout, "Culture Essentielle". Ce sont quelques uns des messages affiché par le monde la culture ce jeudi matin à Besançon. Les acteurs du monde de la culture tiennent à se mobiliser ce jeudi. Une date symbolique qui rappelle les premières annulations de spectacle dans l'hexagone. C'était il y a un an, le 4 mars 2020...

Chacun était  invité à venir avec une croix, des revendications, un masque et de la motivation. "Un an après, les lieux culturels sont toujours fermés, notre secteur est à l’arrêt complet", s'indignent les intermittents dans un communiqué tout en précisant que le 5 mars une première réunion des experts mandatés par le gouvernement décidera de leur avenir. "Cette commission d’experts n’est composée d’aucun acteur ou salarié du secteur culture"

"Les artistes et techniciens, intermittents du spectacle, les permanents de nos secteurs et nombre d’artistes-auteurs sont depuis privés d'une grande part de leurs activités et de leurs revenus" note le syndicat national des arts vivants. "Les mesures de soutien prises par le gouvernement et les collectivités territoriales, incontestables et indispensables depuis le début de la crise, n’ont cependant pas permis à une majorité des acteurs du secteur de voir compensées leurs pertes d’activités et leurs pertes économiques…"

Face à cette situation, les intermittents du spectacle demandent :

  • Une prolongation de l’année blanche jusqu’à un an après la reprise réelle du travail dans tous les secteurs
  • Des aides massives au secteur, passant par un plan de relance ambitieux en concertation avec les salarié·e·s de la culture
  • Un refus de la commission des experts
  • Un abaissement du seuil d’heures pour permettre aux primo-entrants et personnes en rupture de droits d’accéder plus facilement à l’indemnisation
  • Un maintien de tous les droits sociaux (maladie, retraite, maternité, prévoyance, formation)
  • Un arrêt des sacrifices de secteurs entiers au nom de la politique de prévention
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Des concerts de Bass Music enregistrés à La Rodia…

Événement musical en ligne •

À l'initiative d'Impact Music et sous l'impulsion de l'association "Basslime", un premier concert électro a été enregistré ce samedi 10 avril 2021 à la Rodia. Diffusé sur Youtube depuis mardi, il sera suivi de six autres concerts à découvrir jusqu'au 23 avril... Le prochain rendez-vous est donné ce soir à 18h30...

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.97
nuageux
le 15/04 à 15h00
Vent
4.89 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
36 %

Sondage