Montfaucon : deux arrêts de bus plus sécurisés pour protéger les écoliers

Publié le 11/02/2022 - 14:53
Mis à jour le 11/02/2022 - 14:47

Les deux stations de bus ginko de l’arrêt « Fours à Chaux », situées sur la RD 464 à Montfaucon, viennent d’être réaménagées et ont été présentées ce jeudi 10 février par Pierre Contoz, maire de Montfaucon et Yves Guyen, vice-président de Grand Besançon Métropole délégué à la voirie, aux infrastructures et réseaux opérationnels

Les arrêts
Les arrêts "Fours à Chaux" réaménagés à Montfaucon. © Alexane Alfaro

"Souvent, on réalise ce genre de travaux après un accident grave. Ici, nous avons réagi avant qu'un accident ne se produise", indique le maire de Montfaucon, qui explique que ces aménagements ont été réalisés pour tous les usagers et en particulier 16 enfants qui empruntent ce secteur quotidiennement, été comme hiver, de jour comme de nuit qui tombe tôt en hiver.

Route limitée à 50, éclairage, accessibilité

Les nouveaux aménagements réalisés permettent de renforcer la sécurité des piétons. Les arrêts de bus sont maintenant éclairés par des mâts solaires autonomes, une traversée piétonne de la RD 464 a été créée ainsi qu'un trottoir jusqu'à l'impasse des Fours à Chaux.

Les quais de bus ont été mis aux normes pour permettre l'accessibilité des personnes à mobilité réduite.

La zone est maintenant limitée à 50 km/h pour les véhicules avec la pose de panneaux d'entrée et sortie de commune par le conseil départemental du Doubs.

Infos +

  • Coût de l'opération : 90.000 euros
  • En 200, le programme des travaux prévoit la réalisation de nouveaux aménagements aux arrêts situés à Chalezeule (Fontaine), Beure (Les Cras) et La Vèze (Lavoir) pour un budget de 300 à 400.000 euros.
  • En 2021, les aménagements des arrêts de Rancenay (Carrefour), Roche-lez-Beaupré (Gare) et de la route de Franois à Besançon (RD 11) ont été traités, pour un coût de 350.000 euros.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Retraites : le gouvernement " n’hésitera pas " à faire des réquisitions si des raffineries sont arrêtées

Le gouvernement "n'hésitera pas" à procéder à des réquisitions si des raffineries sont arrêtées par le personnel en grève pour protester contre la réforme des retraites, a prévenu lundi 20 mars 2023 le ministre des Transports Clément Beaune.

Une année 2022 " exceptionnelle " pour la douane franc-comtoise

Lors d’un point presse mercredi 15 mars, organisé conjointement avec les autorités du Doubs sur le bilan de la délinquance en 2022, le directeur régional des douanes Bruno Ligiot est revenu sur les éléments d’une année qualifiée d’"exceptionnelle" par les services douaniers. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.77
nuageux
le 22/03 à 9h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %