Montpellier : démantèlement d’un trafic de stupéfiants… du dimanche

Publié le 20/04/2015 - 12:01
Mis à jour le 20/04/2015 - 13:32

Treize personnes étaient lundi matin en garde à vue après le démantèlement d'un important trafic de stupéfiants, qui n'avait lieu que le dimanche entre la France et l'Espagne, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

2DSC_8243.JPG
Photo d'illustration ©Alexane Alfaro

INSOLITE

PUBLICITÉ

Selon les premiers éléments de l’enquête, le trafic était organisé entre la province de Gérone (nord-est de l’Espagne) et Montpellier, uniquement le dimanche, car les auteurs se pensaient plus en sécurité pour ramener les stupéfiants, a-t-on précisé de même source.

Les interpellations et perquisitions ont été menées dimanche matin 19 avril 2015, notamment dans une maison du quartier de la Martelle à Montpellier, dans le cadre de cette enquête ouverte en 2014. Les perquisitions ont permis la saisie de 30 kilos d’herbe de cannabis, 300 grammes de cocaïne et 43.000 euros en numéraire, ainsi que deux armes, une Kalachnikov et un Uzi.

Les enquêteurs ont réussi à interpeller toutes les cibles qu’ils visaient, à savoir le chef du réseau présumé, ses lieutenants, le transporteur ainsi que les « nourrices« , a encore indiqué la même source.

Ce dossier avait été initié par la gendarmerie de Castelnau-le-Lez
(banlieue de Montpellier) puis repris au début 2015 par la Section de Recherches de Montpellier quand il s’était avéré qu’il s’agissait d’un trafic international.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.75
légère pluie
le 19/05 à 9h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1005.85 hPa
Humidité
94 %

Sondage