Nevers: manifestation d'agents communaux contre la suppression de jours de congés

Publié le 31/03/2017 - 08:10
Mis à jour le 31/03/2017 - 18:17

Environ 300 personnes, dont une majorité d'agents municipaux, se sont rassemblées ce  jeudi 30 mars 2017 devant la mairie de Nevers pour dénoncer la suppression de jours de congés par le maire sans étiquette de la ville Denis Thuriot. 

"Le maire est en train de revenir sur des acquis sociaux", a déclaré Phylip Almeida, un responsable de la CFDT, pour qui "les agents sont un peu à bout de souffle"

Le maire de Nevers, qui soutient Emmanuel Macron à l'élection présidentielle, avait annoncé mi-mars la suppression de trois jours de congés exceptionnels, la fin de l'arbre de Noël organisé sur le temps de travail ou encore le rétablissement de la journée de solidarité.

 Les fonctionnaires municipaux ont entamé jeudi une "grève à durée indéterminée", à l'appel d'une intersyndicale CGT-CFDT-CFTC, observée selon la mairie par 18% des agents. Un nouveau rassemblement est prévu vendredi. "Nous sommes prêts à faire certaines concessions", a précisé M. Almeida, ajoutant que les syndicats étaient "dans l'ouverture au dialogue".

 "Ce ne sont pas des droits acquis mais des largesses octroyées un temps, qui aujourd'hui ne sont plus possibles", a justifié Denis Thuriot, citant la baisse des dotations de l'Etat et s'appuyant sur les recommandations de la Chambre régionale des comptes.

 "Le dialogue n'a jamais été rompu" avec les syndicats, a-t-il ajouté, affirmant vouloir "maintenir un maximum d'emplois, des recrutements lorsque cela s'avère nécessaire pour renforcer des services ou remplacer des départs". Mais, selon lui, "cela ne sera pas possible sans un minimum d'efforts raisonnables".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Vaccination, accès aux soins, nouvelles aides… La Cpam du Doubs vous accompagne au quotidien

PUBLI-INFO • L’égalité d’accès aux soins est, avec la qualité des soins et la solidarité, l’un des 3 principes fondateurs de l’Assurance Maladie depuis 1945. C’est aussi la première de ses missions au quotidien : renforcer, dans chaque territoire, l’accès aux droits et le recours aux soins pour l’ensemble de ses assurés. Pour les accompagner au mieux, la Cpam du Doubs propose des aides afin de permettre à tous un accès au soin facilité. L'Assurance Maladie reste également très mobilisée pour maîtriser l'épidémie de Covid-19 en protégeant les plus fragiles.

Appel à la mobilisation le mardi 5 octobre 2021

Une intersyndicale (CGT, FO, la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse Fidel, Unef et UNL)  a appelé lundi 30 août dans la soirée à une journée de mobilisation le 5 octobre 2021, pour "la défense des salaires, des emplois, des conditions de travail et d’études".

#Antipass : près de 200 manifestants devant l’agence régionale de santé à Besançon

Après la manifestation qui a rassemblé 250 personnes le 9 août dernier devant le parvis de l'hôpital de Besançon et plus de 2.000 personnes samedi dernier dans les rues de Besançon, l'intersyndicale (FO 25, FSU 25, Solidaires 25 et CGT Santé) appelait à une nouvelle mobilisation ce jeudi à 14h30 devant l'agence régionale de santé à Besançon.

Les anti pass-sanitaire ne désarment pas

En France près de 215.000 manifestants ont protesté contre le pass sanitaire selon les chiffres du ministère de l'Intérieur pour le 5e week-end de mobilisation. À Besançon, ils étaient entre 2.000 et 2.600 selon les sources à poursuivre cette fronde anti-pass sanitaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.1
couvert
le 18/09 à 21h00
Vent
1.62 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
100 %

Sondage