Nouveau foyer Fièvre catarrhale ovine dans l'Ain : 26 communes du Jura en périmètre interdit

Publié le 19/12/2017 - 17:31
Mis à jour le 19/12/2017 - 17:31

Un nouveau foyer de FCO de serotype 4 a été découvert sur un bovin dans la commune de Chezery-Forens, dans l’Ain.

PUBLICITÉ

Du fait de la situation géographique de ce nouveau foyer de l’Ain (commune de Chezery-Forens), une partie du département du Jura est impactée et se trouve immédiatement en périmètre interdit.

Au total, 26 communes (soit 60 exploitations bovines et 31 exploitations de petits ruminants) sont concernées et mises en périmètre d’interdiction par arrêté préfectoral du 18/12/2017. Il s’agit des communes de : Avignon-Les-Saint- Claude, Villard-Saint-Sauveur, Lajoux, Chassal, Bellecombe, Les Bouchoux, Choux, Coiserette, Coteaux du Lizon, Coyrière, Jeurre, Lamoura, Larrivoire, Lavancia-Epercy, Lavans-lès-Saint-Claude, Molinges, Montcusel, Les Moussières, La pesse, Pratz, Rogna, Saint-Claude, Septmoncel-les-Molunes, Vaux-lès-Saint-Claude, Villard-Saint-Sauveur, Viry, Vulvoz.

Le reste du département du Jura demeure dans la zone de protection établie depuis le 6 novembre 2017. Les mesures prises par la préfecture du Jura afin de lutter contre la maladie et limiter la dissémination du virus de la FCO serotype 4 dans les élevages concernés sont les suivantes :

  • interdiction de mouvements d’animaux sur un rayon de 20 km autour du foyer situé dans la commune de Chezery-Forens dans l’Ain ;
  • vaccination rapide et obligatoire de tous les animaux des espèces sensibles des exploitations se trouvant dans le périmètre interdit ainsi que les animaux des autres exploitations des communes de la zone de protection ;
  • raitement régulier des animaux des espèces sensibles, de leurs bâtiments d’hébergement et de leurs abords par un insecticide autorisé ;
  • lavage, désinfection et désinsectisation des moyens de transport des animaux ;
  • surveillance des élevages des communes de la Pesse et de Bellecombe jouxtant la commune de Chezery-Forens de l’Ain en procédant à des visites vétérinaires des exploitations et au prélèvement à des fin d’analyse virologique de 20 animaux de chaque espèce, de plus de 6 mois, de chaque élevage d’espèces sensibles.

Info + 

La FCO (Fièvre Catarrhale Ovine), encore appelée maladie de la langue bleue ou Blue Tongue chez Anglo-saxons, est une maladie virale transmise par des insectes vecteurs du genre culicoides (moucheron). Cette maladie affecte tous les ruminants, domestiques et sauvages. Elle se répand très rapidement, notamment pendant la saison d’activité vectorielle, d’où son impact économique majeur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Mise à jour ce mardi à 8h00 • Le Doubs, la Haute-Saône, Belfort et le Jura sont placés en vigilance orange canicule par Météo France. L'épisode de canicule qui débute s'annonce d'intensité exceptionnelle. Il fera chaud mardi après-midi mais encore plus chaud mercredi et jeudi. Atmo Bourgogne Franche-Comté prévoit un pic de pollution à l'ozone.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.11
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1018.79 hPa
Humidité
45 %

Sondage