Nouveau suicide d'un agent de l'Office national des forêts

Publié le 06/10/2011 - 16:14
Mis à jour le 06/10/2011 - 16:14

Un agent de l'Office national des forêts (ONF) a mis fin à ses jours lundi en Côte-d'Or, portant à cinq le nombre de suicides au sein de l'établissement public depuis le 20 juin, ont annoncé jeudi la direction et la CGT Forêt. Un des suicides a eu lieu en Haute-Saône.

photo_macommune_1317910729_0.JPG
©archives carvy
PUBLICITÉ

La direction a indiqué que l’homme qui s’est suicidé était un agent patrimonial (ou garde-forestier) de 55 ans, en congé longue maladie depuis un an et demi. Une enquête du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a été immédiatement déclenchée pour comprendre les circonstances du drame, a précisé la direction.

« Sans préjuger des causes exactes de ce drame, (…) il est indéniable que la politique mise en oeuvre par le gouvernement et la direction générale de l’établissement public, basée sur des réductions d’effectifs et un management individualisé et agressif, est responsable du mal-être et de la souffrance au travail parmi les personnels », a indiqué la CGT dans un communiqué.

L’ONF, qui compte aujourd’hui 9.500 salariés, a perdu plus du tiers de ses effectifs en 25 ans. Le contrat d’objectifs pour la période 2012-2016 prévoit la suppression de plus de 600 nouveaux postes en cinq ans.

Vingt-cinq suicides ont été recensés au sein de l’établissement depuis 2005 et cinq depuis le 20 juin, la plupart touchant des agents patrimoniaux. En septembre, le directeur général de l’Office, Pascal Viné, a présenté au gouvernement un plan pour aider les agents.

Outre un audit socio-organisationnel qui doit débuter ce mois-ci et rendre ses conclusion au printemps prochain, il prévoit notamment la présence de 20 assistantes sociales pour assurer « un maillage resserré du territoire » avant fin 2011, et la création de trois postes de médecins du travail au sein de l’administration sous double tutelle (Agriculture et Environnement). Selon la direction, les recrutements sont en cours.

Dans son communiqué, la CGT n’évoque pas ce plan, mais réclame l' »ouverture immédiate » de négociations avec la direction de l’ONF pour « revenir sur les mesures néfastes de suppressions d’emplois programmées dans le contrat d’objectifs ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.88
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage