Nouvel acte de vandalisme dans une école de Besançon

Publié le 20/03/2012 - 17:28
Mis à jour le 20/03/2012 - 18:26

Un acte de vandalisme a été perpétré dans la nuit du 19 au 20 mars dans l’école Champagne à Besançon-Planoise.

PUBLICITÉ

Une fois encore une école bisontine est touchée par un acte de vandalisme. Après la maternelle des Chaprais la semaine dernière, c’est à l’école élémentaire Champagne qui a été visée par des individus « irresponsables et lâches ».

Des salles d’enseignement et les locaux de restauration scolaire ont été dégradés, du matériel volé et de la nourriture saccagée dans la cuisine municipale. Mardi matin, les enfants ont été accueillis dans les meilleures conditions possibles et les repas ont été assurés.

Les services techniques de la Ville doivent maintenant procéder au nettoyage et à la remise en état. Les coûts seront à nouveau conséquents pour la Ville de Besançon.

Les enseignants se mobilisent pour assurer la continuité du service public de l’éducation nationale.

La Police nationale dépêchée sur place a mené les investigations nécessaires et poursuit son enquête. Une plainte a été déposée par la Ville.

Le maire, Jean-Louis Fousseret, et le recteur, Éric Martin, s’associent pour dénoncer le caractère intolérable de ces attaques portées contre un lieu d’enseignement et d’éducation :

« Nous pensons d’abord aux enfants qui sont les premières victimes de ces actes inqualifiables, ainsi qu’aux familles qui ne comprennent pas ces agissements sans fondement. Nous assurons les enseignants, dont l’outil de travail est saccagé, de notre soutien et de notre volonté de ne pas baisser les bras devant ces actes que rien ne saurait justifier ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.37
légère pluie
le 25/05 à 21h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1018.08 hPa
Humidité
95 %

Sondage