Les Bisontins de Black Woods au Piou Piou !

Publié le 19/08/2014 - 13:51
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:56

Le trio bisontin aux jolies chemises de bûcherons, les Black Woods, ont sorti leur nouvel album, Strange Crow, le 13 mai 2014. Il joueront au festival du Piou Piou le 22 août à Pelousey. Les trois rockers, Pierre (guitare), Christophe (chant et guitare) et Alex (batterie), répondent à quelques questions, histoire de rentrer dans leur univers folk blues psychédélique...

maCommune.info : Que symbolise ce nouvel album pour vous ?

Christophe : "Notre premier album sous cette formation, une sorte d’accouchement de ce que l’on vit ensemble et que nous souhaiterions transmettre dans le maximum de scène aux auditeurs et spectateurs."

Alex : "Ce n'est pas le premier album de Black Woods, mais le premier dans sa formation actuelle et presque définitive j'ai envie de dire... à titre tout personnel, cet album symbolise pour moi un retour aux choses intéressantes et sérieuses, après quelques déceptions musicales." 

mC : Pourquoi ce "Strange Crow" pour intitulé votre premier album avec la formation actuelle ?

Christophe : "« Strange crow » signifie de manière quelque peu cynique le monde paradoxal dans lequel nous vivons, éloigné du spirituel mais en recherche de sens, la tête dans les étoiles mais de plus en plus « rappelés » par la nature… Bref, une sorte de nécessité d’allier le vivant et le mortel également."

mC : Quelles sont vos influences musicales (et autres !) à chacun ? 

Christophe : "Beaucoup de choses ! En ce moment j’ai les oreilles dans Frank Zappa (écoutez « over nite sensation » ou « Roxy & Elsewhere » !) AC / DC, Devendra Banhart, Wovenhand et Timber Timbre…"

Pierre : "Parmi les groupes qui font partie de mes influences musicales, il y a entre autre des groupes comme Creedence Clearwater Revival, Led Zeppelin, Taste, Black Sabbath, Cactus pour les plus anciens, Five Horse Johnson, The Muggs, Sasquatch et Queens of the Stone Age."

Alex : "Très très rock ! Supergrass, The Pixies, The strokes, Deftones, Beastie Boys, pour ce qui à priori ne me quittera jamais !"

mC : Pourquoi avoir adopté un style vestimentaire avec des chemises à carreaux à l'américaine du fin fond des forêts pleines de bucherons ?

Christophe : "C’est un « clin d’œil » à différents mouvements musicaux tels que le grunge, le folk et la musique indé en général. De plus cela me permet pour ma part de renouer avec mes racines familiales."

Alex : "En ce qui me concerne cela me permet de recycler ma garde-robe à moindres frais... En effet Christophe est mon nouveau fournisseur officiel de fringues (seulement celles qu'il ne met plus...)"

mC : Comment ça fonctionne dans Black Woods du côté des compositions ?

Pierre : "Pour ce qui est de la composition musicale, elle commence par un, deux voire trois riffs de guitare, provenant souvent de Christophe. Ces riffs, s'ils plaisent aux autres membres du groupe, sont ensuite arrangés/retravaillés rythmiquement et harmoniquement avec l'ensemble des instruments. Ils voient éventuellement d'autres riffs s'y greffer pour qu'un morceau puisse alors prendre forme. En ce qui concerne l'écriture des textes, Christophe est le seul à y poser sa griffe." 

mC : Travaillez-vous chacun de votre côté pour tout rassembler en répétition ou est-ce que vous avez une autre technique ?

Christophe : "J’écris et compose très régulièrement de mon côté, que cela « serve » ou non pour Black Woods. Pour le reste nos compositions demeurent toujours un partage et un chemin commun. Je ne pourrais concevoir un travail complètement établi même si évidemment nous sommes vigilants de tous nous y retrouver…"

Alex : "Christophe a une sacrée productivité... Ce qui nous permet à Pierre et à moi-même de lui dire franchement si les nouveautés qu'il nous amène à la guitare nous plaisent ou pas... Et lorsque nous sommes d'accord sur un riff qui nous interpelle, la construction se fait évidemment à 3..."

mC : Quels sont vos projets ? Un nouveau clip ? Une tournée ?

Christophe : "Promouvoir et défendre notre album… jouer dans le maximum d’endroits pour partager et se faire plaisir… Continuer de composer pour un prochain album, nous ne manquons pas d’inspirations ! Un nouveau clip est en ligne depuis peu - (voir ci-dessous) - et d’autres arriveront… Merci merci merci Bertrand (Vinsu aka Vincent Gourdin) très impliqué dans notre projet et vidéaste de talent, vraiment.

Merci aussi à Johan, Lucien et Nicolas sans qui Black Woods ne pourrait évoluer et grandir ainsi. Un grand merci également à tout le staff de la Rodia, Philippe, Tico, Manou et les autres."

Infos pratiques

  • Festival du Piou Piou le 22 août à 21 à Pelousey
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un vase « exceptionnel » découvert dans les fouilles d’Autun

Un vase "exceptionnel" en verre ouvragé de la fin de l'époque romaine a été mis au jour à Autun en Saône-et-Loire lors des fouilles des 230 sépultures d'une importante nécropole, a annoncé vendredi 13 novembre 2020 l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

La Rodia « met le paquet » pour continuer de faire vivre les musiques actuelles à Besançon

VIDEOS • Le deuxième confinement est en cours et La Rodia n'a pu rouvrir ses portes au public que pour quelques courtes soirées au début de l'été. Mais que se passe-t-il à l'intérieur ? Le public n'y a pas accès, pour autant, c'est une véritable fourmilière ! Entretien le 12 novembre dernier avec Manou Comby, directeur de la structure et Simon Nicolas, chargé de communication.

A Besançon, la Nuit européenne des musées se fera quand-même… mais en ligne

#NuitDesMuséesChezNous • Dans le contexte de la reprise de l'épidémie de Covid-19 et du reconfinement, l'édition 2020 de la Nuit européenne des musées n'aura pas lieu dans sa forme habituelle. La manifestation est certes maintenue pour le samedi 14 novembre, mais elle est rebaptisée "La Nuit des musées numériques" ou #NuitDesMuséesChezNous. Les musées du Centre de Besançon, musée du Temps et musée des beaux-arts et d’archéologie seront "ouverts" au public en manque de culture et de découverte, dès la tombée de la nuit...

Envie de bouquiner ? Lancement du « click and collect » dans les bibliothèques municipales de Besançon

Fermées jusqu’à nouvel ordre en raison du confinement et de la crise sanitaire, les bibliothèques municipales proposeront un service de prêt à emporter en "click and collect" à partir du vendredi 6 novembre 2020 à 14h… dans le respect des mesures sanitaires, bien sûr !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.02
ciel dégagé
le 28/11 à 12h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
64 %

Sondage