Orages : vigilance orange pour le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire

Publié le 20/06/2022 - 09:14
Mis à jour le 21/06/2022 - 16:40

Mise à jour • En Bourgogne Franche-Comté, trois départements sont désormais en vigilance orange aux orages ce mardi 21 juin 2022. Il s’agit du Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire. Le phénomène devrait se poursuivre jusqu’à 23h00.

 © Météo France
© Météo France

À partir de 23h00, Météo France prévient que ces trois départements repasseront en vigilance jaune. Concernant les cinq autres départements de la région, la vigilance jaune est maintenue toute la nuit. 

Situation actuelle

Enjeu canicule : les températures minimales ce mardi matin étaient de : 18.5°C à Mâcon (71), 21,4°C à Lons-le-Saunier, 18.2°C à Dampierre (39), 18.6 °C à Dijon. A 15h les températures relevées étaient de 34 °C à Mâcon, 32.8°C à Lons-le-Saunier, 31.3°C à Dijon, 31°C à Besançon.

Enjeu orage : le temps est encore calme sur la Bourgogne et la Franche-Comté. Des orages se forment sur le nord de l'Auvergne.

Evolution prévue

Enjeu canicule : sous un soleil bien présent ce mardi jusqu'en fin d'après-midi, les fortes chaleurs se poursuivent entre la Saône-et-Loire et le Jura placés en vigilance orange et dans une moindre mesure sur la Côte d'Or, la Haute-Saône et le Doubs placés en vigilance jaune. Sur la Saône-et-Loire et le Jura, les températures maximales sont du même ordre de grandeur que la veille, comprises entre 32 et 34°C l'après-midi.

Dans la nuit de mardi à mercredi les températures minimales se maintiennent à des niveaux relativement élevés, encore comprises entre 16 et 20°C. Mercredi, les températures maximales sont en repli et devraient plafonner à 30°C dans le Mâconnais et la Bresse, 26 à 29°C plus au nord.

La vigilance canicule sera donc levée mercredi à 16h.

Enjeu orage : en fin d'après-midi, des orages se forment sur le sud du Val de Saône et remontent rapidement en soirée sur la Saône-et-Loire, le Jura puis le Doubs. L'épisode orageux est assez bref mais potentiellement violent. Il s'accompagne :
- d'une forte activité électrique
- de chutes de grêle
- de pluies intenses (10 à 20 mm en peu de temps)
- de rafales autour de 100 km/h, localement plus

Il existe encore une incertitude sur la trajectoire des orages les plus forts : les départements limitrophes (21, 70, 90, 68) peuvent être concernés à la marge. Les orages les plus forts devraient disparaître d'ici le milieu de nuit. Le risque orageux persiste ensuite jusqu'à mercredi matin, mais avec une force moindre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.11
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %