Orange : la CGT dénonce des managers mis "sous tension" à Belfort

Publié le 29/09/2011 - 17:30
Mis à jour le 29/09/2011 - 17:30

La CGT a dénoncé jeudi les méthodes de management de la direction de France Télécom-Orange après la découverte d’un mail d’un responsable du centre d’appels Orange de Belfort appelant à mettre « sous tension les managers ».

 ©
©

"J'aimerais qu'on reparle de cette action pour qu'on mette sous tension les managers sur le business ce mois-ci, rapidement, car le retard s'accumule", indique le responsable dans son courriel dont l'AFP s'est procurée une copie.

La copie de ce mail a été retrouvée sur une imprimante par un salarié du site, a indiqué Sabine Verdant, responsable départementale CGT du Territoire-de-Belfort et salariée d'Orange.

"Après la vague de suicide chez France Télécom à partir de 2008, la direction avait assuré qu'elle prendrait davantage en compte l'humain et que les méthodes de management seraient basées sur l'humain et non sur les chiffres", a-t-elle déclaré.

"Mais sur le terrain, on voit bien que rien n'a changé. Ce mail en est la preuve", a ajouté Mme Verdant. Les syndicats vont demander des explications à la direction sur ce sujet lors d'un Comité d'entreprise national le 6 octobre à Paris, a-t-elle affirmé.

La direction régionale de France Télécom à Besançon a réfuté toute mise sous pression des managers, affirmant que cette phrase avait été "sortie de son contexte".

"Lors du dernier CHSCT, l'inspecteur du travail s'est dit satisfait de la situation des salariés sur le site de Belfort, où beaucoup d'actions sont mises en place pour le bien-être des salariés, comme la fête des mômes organisée sur place pour leurs enfants", a expliqué la direction.

Le centre d'appels Orange de Belfort compte 200 salariés dont 14 managers.

Mi-septembre, France Télécom-Orange avait affirmé être "en voie d'apaisement", un an après la présentation du "nouveau contrat social" destiné à lutter contre le mal-être des salariés dont au moins 64 s'étaient suicidés depuis 2008. Mais les progrès obtenus au niveau national tardent à prendre effet sur le terrain, avaient tempéré les syndicats.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.53
partiellement nuageux
le 24/02 à 12h00
Vent
5.16 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
77 %