Origine du monde de Courbet : l’hypothèse de Fernier "fantaisiste" pour Orsay

Publié le 09/02/2013 - 10:05
Mis à jour le 09/02/2013 - 18:00

Le musée d’Orsay est sorti de sa réserve vendredi 8 février 2013 pour qualifier de « fantaisiste » l’hypothèse développée par Jean-Jacques Fernier (lire ICI) selon laquelle L’Origine du monde de Courbet serait un fragment d’une toile plus grande dont on vient juste de retrouver le visage.

querelle d’experts

Jean-Jacques Fernier, auteur du catalogue raisonné de Gustave Courbet (1819-1877), pense que le sulfureux tableau, qui représente un sexe de femme, a été découpé dans un nu plus large représentant une femme étendant les bras. Il estime qu'une petite huile sur toile représentant la tête renversée d'une femme brune qui semble s'abandonner au plaisir est la tête qui va avec ce sexe. 

Ce visage de femme a été acheté 1.400 euros chez un antiquaire parisien en 2010 par un collectionneur. Celui-ci est persuadé d'avoir trouvé un Courbet et l'a expliqué à Paris-Match qui en a fait jeudi une "exclusivité mondiale".

"L'Origine du monde n'a pas perdu sa tête", proclame le musée d'Orsay dans un communiqué, sortant de la réserve qu'il avait affichée jeudi 7 février. Le tableau peint en 1866 et conservé au musée d'Orsay depuis 1995, "est une composition achevée et en aucun cas le fragment d'une oeuvre plus grande", assure le musée. "Une certitude est confirmée par tous les témoignages du XIXe siècle : le tableau visible chez le diplomate Khalil Bey, son premier propriétaire et probable commanditaire, était bien une « femme nue, sans pieds et sans tête »", déclare Orsay.

Les éléments relatifs à la technique de l'oeuvre, étudiés par le laboratoire public C2RMF à la fin des années 1990, "ne révèlent que des données très habituellement observées sur les toiles des peintres de cette époque : la toile et les pigments utilisés ici ont été préparés de façon industrielle", souligne le musée. "L'Origine du monde présente par conséquent des caractéristiques techniques tout à fait communes que l'on retrouve sur des centaines de toiles contemporaines", selon Orsay.

Jean-Jacques Fernier, 82 ans, a accueilli avec flegme les nombreuses critiques que son hypothèse a déclenchées dans les milieux de l'art. "Il y aura toujours des gens pour râler", a-t-il dit vendredi. "Le tableau que j'ai expertisé est une oeuvre de Courbet. Il s'agit d'une partie découpée d'une esquisse plus grande. Pour moi, il est clair et net que ce portrait va avec L'Origine du monde", assure l'expert, qui a longtemps été le conservateur du musée Courbet (alors privé) à Ornans, la ville natale du peintre.

"Le portrait n'est pas terminé. Il a été achevé par un tiers. Ce qui explique certaines maladresses sur l'oeuvre. Je vais donc l'inclure dans le tome III de mon catalogue raisonné en préparation et je préciserai « tableau de Courbet et collaboration »", a dit M. Fernier.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Place à l’écriture avec le Printemps des poètes à Besançon

Du 9 au 23 mars 2024, la 25e édition du Printemps des poètes aura comme invité d’honneur l’artiste plasticienne Pascale Lhomme-Rolot à la médiathèque Pierre de Coubertin de Besançon. Durant ces deux semaines, l'événement proposera des ateliers afin de développer l’éducation artistique et culturelle des publics à travers divers évènements créatifs, de lecture et d’écriture.

Le Festival d’autres formes revient à Besançon dès le 27 mars 2024

Le Festival d’autres formes (art et technologie) fera son grand retour pour une troisième édition du 27 mars au 14 avril 2024 dans dix lieux différents de Besançon. Au cours de ces trois week-end, les visiteurs pourront profiter d’un “moment d'évasion technologique et poétique”, à travers une programmation tournée sur les thèmes de l’eau et de l’adolescence.

Radio campus Besançon lance la 4ème édition de son concours de podcast étudiant

Radio Campus Besançon a officiellement donné le coup d’envoi de la quatrième édition du concours régional de podcast étudiant. Les participants ont jusqu’au 15 avril 2024 pour soumettre leur production et tenter de remporter jusqu’à 500€. Cette année, le thème n’est autre que… “Espoirs”.

Un nouvel EP live pour le groupe Dead Chic

Vendredi 23 février 2024 le groupe franc-comtois Dead Chic sort un EP live de 8 titres au format digital. Enregistré lors de leur concert du 27 octobre 2023 au Boeuf sur le Toit, "The Venus Ballroom Live" propose une immersion dans ce qui fait l’ADN du groupe, la scène live.

The Prodigy, Royal Blood, David Guetta… La programmation complète des Eurockéennes dévoilée

Après l’annonce des premiers noms en décembre dernier, les Eurockéennes de Belfort viennent de lever le voile sur la programmation complète de l’édition 2024 qui aura lieu du 4 au 7 juillet sur la presqu’île du Malsaucy. En plus des David Guetta, Lenny Kravitz, Gazo et autres viennent s’ajouter de belles surprises telles que Prodigy ou encore Royal Blood. 

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.36
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %