Ornans : interpellation de deux voleurs à l’arrachée

Publié le 29/11/2016 - 17:31
Mis à jour le 17/04/2019 - 08:53

Les deux mineurs de 15 ans s’en étaient pris à des dames âgées à Ornans, leur arrachant leur sac à main. Après plusieurs mois d’investigation, les gendarmes d’Ornans ont interpellé les deux adolescents lundi 28 novembre 2016.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Après de nombreuses investigations et recoupements, les gendarmes d’Ornans ont interpellé lundi 28 novembre 2016 deux mineurs âgés de 15 ans. Domiciliés dans le secteur de Valdahon, ils s’étaient déplacés à Ornans, dans l’espoir de ne pas être démasqués.

La première fois, c’était le 24 août vers 19h, rue du Vieux Seult à Ornans. Sans violence, ils prennent par surprise le sac à main d’une dame âgée de 70 ans, avant de prendre la fuite à pied. La victime dépose plainte, donnant une description des individus, et une enquête est ouverte.

Une seconde fois, toujours à Ornans, c’est une dame de 86 ans, marchant seule dans la rue des Contrevaux, qui est victime des deux mineurs. Par derrière, on lui arrache violemment son sac à main tenu en bandoulière à l’épaule. L’auteur s’enfuit rapidement, rejoint aussitôt par un autre individu. La dame est victime de contusions et d’un fort choc émotionnel. Elle dépose plainte et une enquête est ouverte en rapprochement avec les faits du 24 août.

Après les investigations de la gendarmerie d’Ornans, les deux mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue le 28 novembre. Dans des aveux circonstanciés, ils ont expliqué avoir détruit les sacs et leur contenu, ne gardant que l’argent. Remis en liberté sur instruction du parquet de Besançon, ils sont convoqués en vue d’une mise en examen devant le juge des Enfants qui décidera des sanctions à prononcer.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.13
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
58 %