Pascal Bonnet (UMP): préserver l’avenir de l’orchestre de Besançon-Franche-Comté

Publié le 21/01/2009 - 08:34
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:15

Dans un communiqué, Pascal Bonnet, conseiller régional et conseiller municipal UMP de Besançon évoque « l’incertitude totale » quant à l’avenir de l’orchestre de Besançon-Franche-Comté.

1232523504.jpg
Pascal Bonnet, conseiller municipal UMP de Besançon ©carvy
PUBLICITÉ
«La Ville précisera sans doute prochainement son projet mais l’inquiétude des musiciens comme de leur public, s’est déjà exprimée dans la presse comme dans la ville.

La question de l’avenir de l’Orchestre et en particulier du développement de sa dimension régionale, avait fait l’objet voici 5-6 ans, d’un débat Ville-Région dans les suites de l’étude de préfiguration commandée par le CPER de l’époque. J’étais alors, intervenu dans les deux enceintes. Depuis, cette question n’a pas vraiment été reprise par les exécutifs or il est évident qu’un choix doit se faire pour pérenniser et développer un véritable Orchestre Régional.

Ce choix doit se faire, au-delà du respect que l’on doit au travail de Peter CSABA et des musiciens, en s’appuyant sur l’investissement pour la Ville et la Région, qu’a représenté cette œuvre de 15 ans. Une ouverture plus nette vers baroque et contemporain, est évoquée. Cependant, la dimension symphonique forte qu’a su prendre notre orchestre dans la ville du « Festival » et du « Concours des Jeunes Chefs d’Orchestre », doit impérativement être préservée. La Ville a le droit de changer mais pas de détruire.

La crise économique et sociale oblige, bien entendu, les exécutifs à une rigueur budgétaire. L’action culturelle ne doit pas pour autant, être réduite, tant comme élément civilisateur qu’en tant qu’atout économique et de rayonnement. A ce titre, une fédération des énergies autour de l’Orchestre de Besançon- Franche-Comté, est indispensable par la mutualisation de l’action des collectivités mais aussi dans un partenariat public-privé qui ne me semble pas à ce jour, avoir vraiment été exploré. Ainsi aurons-nous un Orchestre ambassadeur de nos territoires ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Première édition du festival « le 39 août » sur le domaine de Doucier lac Chalain

Première édition du festival « le 39 août » sur le domaine de Doucier lac Chalain

2 soirées - 10 concerts • Avec le "39 août festival", le département du Jura souhaite prolonger l'été juste avant la rentrée avec un festival festif et intergénérationnel. Plus de 20.000 festivaliers sont attendus sur le site du domaine de Chalain à Doucier dans le Jura vendredi 30 et samedi 31 août autour de 10 concerts avec les lauréats du concours départemental My Tremplin et les têtes d'affiche : Skip The Use et Martin Solveig pour la premier soir sans oublier Eagle Eye Cherry, Bigflo & Oli et les Infidèles le samedi... Kevin Muzic, directeur de la communication au département du jura nous dévoile es contours de la toute première édition du festival ...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.37
ciel dégagé
le 26/08 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1018.51 hPa
Humidité
53 %

Sondage