Pass sanitaire : le Groupe Mégarama est "stupéfait" de la violence des décisions prises…

Publié le 16/07/2021 - 11:04
Mis à jour le 16/07/2021 - 11:04

Emmanuel Macron a annoncé lundi dernier l’extension du pass sanitaire dans les lieux de loisirs et de culture (concert, salles de sport, cinéma, musée, parcs de loisirs et parcs d'attraction, etc) rassemblant plus de 50 personnes à partir du 21 juillet 2021. Suite à ces mesures, le Groupe Mégarama a souhaité réagir…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Dans un communiqué, Olivier Labarthe, directeur général du groupe Megarama exprime sa "stupéfaction" dans la violence des décisions prises par le Président ce Lundi. Ces dernières ont été faites "sans ménagement" et "sans concertation", explique-t-il tout en précisant que le pass sanitaire engage des "sanctions extrêmement lourdes en cas de non-contrôle" : "Alors même que nous nous relevons avec difficulté des mois de fermeture imposée", souligne le directeur.

 "Stupéfaits du très bref délai alloué"

C’est surtout le manque de temps pour s’organiser qui met à mal les cinémas selon Olivier Labarthe : "Bien que nous soyons pleinement solidaires et mobilisés dans la lutte contre la Covid, nous sommes stupéfaits du très bref délai qui nous est alloué dans la mise en place du pass sanitaire". 

De plus, la mise en œuvre de cette mesure "se heurte", selon lui, à de nombreuses questions essentielles :

  • "responsabilité des salariés des salles de cinéma,
  •   responsabilité des entreprises et des spectateurs,
  •   sanctions applicables, mesures d’ordre public,
  •   statut des salariés,
  •   coût et processus opérationnel de vérification"

Le directeur pointe le manque de cohérence entre la mise en application des mesures et leur manque de clarté : "Sur tous ces points, les autorités sont à ce stade silencieuses, alors que les cinémas ont moins d’une semaine pour mettre en œuvre cette obligation inédite et complexe".

Enfin, Olivier Labarthe s’inquiète de la difficile anticipation des spectateurs. "Cette mesure vient briser la dynamique de reprise de notre activité et les perspectives économiques favorables du second semestre, indispensables après la longue fermeture des salles de cinéma. Elle fragilise fortement l’ensemble de l’exploitation cinématographique qui s’attelle pourtant depuis le début de la crise sanitaire à mettre en œuvre des protocoles sanitaires robustes et efficaces. Nous le regrettons vivement", conclut-il.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livres dans la boucle : « L’épouvantable bibliothécaire » reçoit le Prix Jeunesse

Toujours aussi enthousiastes et motivés, les élèves de CM1-CM2 des classes de Besançon et du Grand Besançon engagées ont lu et analysé cinq ouvrages présélectionnés, accompagnés de leurs enseignant(e)s. A l’issue de ce travail, le vote de tous ces élèves a permis de désigner la lauréate 2021, présente ce samedi 18 septembre à la médiathèque Pierre Bayle pour recevoir son prix des mains de ses jeunes lecteurs : Anne-Gaëlle Balpe avec L’épouvantable bibliothécaire (éditions Sarbacane)...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.78
légère pluie
le 26/09 à 18h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
97 %

Sondage