Patrimoine immatériel de l'Unesco : le savoir-faire horloger de l'arc jurassien candidat...

Publié le 25/03/2019 - 14:45
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:35

La candidature des « Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art » a été officiellement déposée ce 25 mars 2019 à l’Unesco en vue d’une inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La Suisse a déposé ce dossier en collaboration avec la France. L’Unesco devrait décider de l’inscription de cette tradition vivante, emblématique de l’Arc jurassien, en novembre 2020.

Illustration  © D Poirier
Illustration © D Poirier

Pourquoi s'être porté candidat ?

Les "Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art" comprennent l’artisanat horloger situé dans l’Arc Jurassien (Grand Besançon et Pays Horloger côté français). "A la croisée des sciences, des arts et de la technique, ces savoir-faire conjuguent des compétences individuelles et collectives, théoriques et pratiques, dans le domaine de la mécanique et de la micromécanique", précise le Grand Besançon. Dans cet espace franco- suisse, une grande diversité d’artisans, d’entreprises, d’écoles, de musées et d’associations valorisent et transmettent ces techniques manuelles, à la fois traditionnelles et tournées vers l’innovation.

Cette reconnaissance mondiale des traditions et savoir-faire artisanaux est un levier important pour la "mise en place d’actions transfrontalières en matière de formations, de partage de pratiques, de valorisation des lieux où l’activité horlogère est la plus dynamique", souligne le Grand Besançon.

"Une belle opportunité pour l'horlogerie régionale"

« Pratiques et transmission sont au cœur de cette candidature qui représente une belle opportunité pour l’horlogerie régionale. Les artisans indépendants et les entreprises, l’Observatoire – l’un des trois au monde à certifier les chronomètres – le Musée du Temps, l’offre de formations et l’activité de recherche, toutes les facettes de ce savoir-faire sont réunis à Besançon », souligne Jean-Louis Fousseret, Président du Grand Besançon et Maire de Besançon.

Pascal Curie, Vice-président en charge de la Prospective et de la stratégie territoriale, se félicite quant à lui de « l’excellente coopération avec les partenaires suisses et collègues du Pays Horloger, de la mobilisation enthousiaste des nombreux acteurs impliqués dans ce projet».

Pour le Pays Horloger, porteur du projet de Parc naturel régional du Doubs Horloger, son Président Denis Leroux précise : « la mise en valeur des savoir-faire et leur transmission, tout comme le développement des coopérations avec les territoires voisins permis par cette candidature, s’inscrivent pleinement dans les objectifs d’un Parc naturel régional ».

A propos du patrimoine culturel immatériel...

Avec la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ratifiée par la France en 2006 et par la Suisse en 2008, l’UNESCO entend documenter et sauvegarder les traditions et expressions orales, les arts du spectacle, les rituels et événements festifs, l’artisanat traditionnel ainsi que les savoirs et les pratiques concernant la nature.

A l’issue d’une procédure d’évaluation qui durera près de 18 mois, l’UNESCO devrait décider en novembre 2020 de l’inscription de cette tradition vivante sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Info +

La candidature portée par la Suisse a été préparée par l’office fédéral de la culture (OFC) avec un groupe de pilotage binational regroupant des artisans, des formateurs, des représentants de musées et de collectivités territoriales françaises : la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon et le Pays Horloger.

Cette candidature s’inscrit dans le projet de territoire du Grand Besançon et en concrétise l’une des ambitions stratégiques : la dynamisation de ses alliances, nous précise-t-on.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Détonation 2022 : un bilan positif, mais une édition en 2023 qui n’est pas garantie

Le festival Détonation s’est achevé dimanche 25 septembre après trois jours de concerts, de temps forts et de fête sur le site de la Friche artistique. Pas moins de 15.000 personnes étaient au rendez-vous de l’évènement et des concerts "Before". Pour Simon Nicolas, chargé de communication de la Rodia et du festival, "c’est bien, mais on ne garantit pas une édition en 2023". Explications.

Festival Détonation 2022 : Jour J !

Comme quelques heures avant chaque édition du Festival Détonation organisé par La Rodia, nous rencontrons Manou Comby, directeur de La Rodia et Simon Nicolas, chargé de communication, pour faire le point avant le début des premiers concerts. Et cette édition est particulière pour Manou Comby puisque dans quelques jours, il prendra retraite…

Concerts, spectacles, festival d’humour… Une nouvelle saison culturelle qui commence fort pour NG Productions

Le début de la nouvelle saison culturelle de NG Productions a démarré le 18 septembre dernier sur les chapeaux de roue avec un concert de Ninho à Dijon complet. La société de productions de spectacles bisontine, fondée par Hamid Asseila, a encore plus d’un tour dans son sac grâce à une programmation riche en humour et en musique. À noter également le nouveau festival Drôlement bien en janvier 2023 à Besançon…

Bigger & the Damned Dozen, une création musicale exceptionnelle au Festival Détonation à Besançon

Vendredi 23 septembre à 20h30 sur la Grande scène du festival Détonation à Besançon, le public va pouvoir découvrir une création très spéciale composée du groupe bisontin Bigger, accompagné de musiciennes et musiciens du Conservatoire de Besançon, le tout chapeauté par Larry Mullins, artiste irlandais connu pour avoir été le batteur des Stooges et membre des Bad Seed avec Nick Cave (pardon du peu...). Interview avec Kevin Twomey et Ben Muller, chanteur et claviériste de Bigger.

Le FICA de Vesoul a représenté la France au Festival international du film de Tachkent en Ouzbékistan

Le 14e Festival International du Film de Tachkent en Ouzbékistan s’est déroulé du 14 au 18 septembre 2022. Plus de 200 films composaient la sélection. Quarante délégations nationales étaient présentes dont Martine et Jean-Marc Thérouanne, directrice et délégué général du Festival international des cinémas d’Asie de Vesoul dans la délégation française. Ils racontent leur périple...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.23
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage