Pays de Montbéliard : Moscovici et Montebourg "se battront" pour Trevest

Publié le 31/05/2012 - 20:08
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:26

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et député-candidat, et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, ont assuré jeudi qu’ils se battraient pour le sous-traitant automobile Trevest, concerné par un plan de suppression d’emplois à Etupes.

sauvetage

"Je suis conscient de l'immensité des attentes, de la difficulté de la tâche, je ne dis pas que nous trouverons des solutions pour tout, mais nous devons essayer, nous nous battrons pour", a affirmé M. Moscovici aux salariés de la société basée à Etupes, près de Montbéliard.

Le fabriquant de sièges et de tapis Trevest, filiale du fournisseur automobile français Trèves, est engagé depuis mars dans un plan de suppression de 85 emplois sur un effectif de 260, qui doit déboucher sur des licenciements à partir du 12 juillet.

La direction justifie le plan social par la non-obtention auprès de PSA Peugeot Citroën du marché des sièges de la voiture qui remplacera la Peugeot 308.

D'après les syndicats CFDT et CGT il est possible de limiter voire d'empêcher ces suppressions en obtenant le partage du marché avec son titulaire, Faurecia, filiale de PSA.

"C'est un dossier qui va faire l'objet de discussions sérieuses avec les donneurs d'ordre (PSA et Faurecia), a expliqué Arnaud Montebourg, annonçant un "tour de table pour essayer d'arracher des volumes de production pour Trevest et trouver des solutions".

"PSA et Faurecia n'ont pas intérêt à perdre leurs sous-traitants, nous devons leur apporter une réponse économique pour avoir une réponse sociale", a-t-il ajouté.

Les syndicats soulignent que Trevest a obtenu une aide publique de 55 millions d'euros (du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles, FMEA) dont la contrepartie était censée être le maintien des emplois.

A 4 km de là, les deux ministres ont également visité l'entreprise d'ustensiles culinaires Cristel à Fesches-le-Châtel, avant de participer à une réunion publique en soirée. M. Moscovici, président de la communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard, est député sortant et candidat dans la 4e circonscription du Doubs, à Montbéliard.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.57
légère pluie
le 25/04 à 0h00
Vent
1.95 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %