Perquisition d'un 'coffee shop' à Dijon, le gérant en garde à vue

Publié le 18/07/2018 - 14:45
Mis à jour le 20/07/2018 - 09:04

[MIS A JOUR] • Un "coffee shop" dijonnais, vendant des produits dérivés du cannabis, a été perquisitionné mardi au lendemain de son ouverture et son gérant placé en garde à vue, a-t-on appris ce mercredi 18 juillet 2018 auprès du procureur de la République.  

04PolicegendarmerieCRS003.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

La police est intervenue mardi vers 17H00 et le gérant, un homme dont l’âge n’a pas été précisé, est en garde à vue pour « détention, transport, offre ou
cession de stupéfiants », a précisé le procureur de la République à Dijon, Éric Mathais, confirmant une information du Bien Public.

La boutique devait ouvrir lundi

La boutique, qui avait annoncé sur Facebook son ouverture lundi, proposait des produits à base de cannabidiol (CBD), affichant un taux censé être autorisé de THC (composant du cannabis qui a un effet psychotrope, ndlr).

Les enquêteurs ont saisi de l’herbe de cannabis, de l’huile, du sirop, du pollen et des cristaux dont une majorité a réagi positivement à un test de THC. « Il s’agit donc bien de produits stupéfiants« , a précisé le procureur en fin de journée dans un communiqué.

Le suspect, qui devait être présenté à un juge d’instruction, « a déjà fait l’objet, entre 2011 et 2015 de condamnations, notamment pour des infractions à la législation sur les stupéfiants« , poursuit le communiqué.
Le parquet a ouvert une information judiciaire et « sollicité le placement sous contrôle judiciaire du gérant, avec notamment l’interdiction d’exercer l’activité professionnelle en lien avec les infractions et (…) la fermeture de la boutique pour une durée de 6 mois« , poursuit le communiqué.

Clarifier cette « zone grise »

La police a récemment multiplié, partout en France, les perquisitions d’établissements qui commercialisent ces produits en profitant d’un flou juridique qui autorise le CBD dès lors que la teneur en THC n’excède pas 0,2%.

Mi-juin, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a averti que ses services allaient clarifier cette « zone grise du droit« . Mais selon le parquet de Dijon, qui promet de diligenter « systématiquement des enquêtes afin de vérifier le respect de la loi au sein de telles boutiques« , le seuil de 0,2% ne concerne que la culture du chanvre et « le produit fini ne peut (…) jamais contenir de THC, même en dessous de 0,2%« .

Comptant 700.000 fumeurs de cannabis quotidiens selon des chiffres officiels, la France figure parmi les pays les plus grands consommateurs de cannabis en Europe: 22% des 15-34 ans ont fumé au moins un « joint » en 2016, selon l’étude la plus récente sur le sujet.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Mercredi 14 août 2019 dernier, aux alentours de Belfort, la gendarmerie s'est fortement mobilisée pour retrouver trois fuyards. Hélicoptère, brigade canine, motos étaient de sortie. Après 2h de recherche, la gendarmerie a finalement interpellé... Un voleur de scooter qui n'avait rien à voir avec l'affaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.64
ciel dégagé
le 24/08 à 9h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1020.4 hPa
Humidité
59 %

Sondage